Chronique

NOTHING MORE - SPIRITS / Better noise records 2022

5 ans c’est le temps qu’on aura dû attendre pour enfin avoir des nouvelles des Américains ! Il faut dire qu’avec ses 2 derniers albums le groupe a révolutionné mon univers musical et c’est donc normal que d’en vouloir plus. Chose faite donc aujourd’hui avec ce ‘Spirits’, qui j’espère sera à la hauteur de mes attentes spécifiques. Let’s go dude !!

On commence par « Turn it up like (Stand in the fire) », qui après quelques bruitages vocaux envoie du très, très lourd et retrouve toute la force du groupe ! Jonny Hawking est très en forme vocalement et ses petits camarades envoient du très lourd ! On continue sans baisser de rythme avec « Tired of winning », plus lourde et ambiancée, mais armée de sacrés coups de guitare. Je dois dire que la recette si particulière du groupe fonctionne toujours à merveille bien aidée par un chanteur caméléon à la voix en acier trempé !!
On enchaîne avec « Ships in the night », qui prend son temps à se mettre en place et livre un moment plus mélodique, avant que ne débarque « You don’t know what love means », bien plus douce et aérienne qui fait du bien. Une fois de plus Jonny est juste irrésistible et fait voyager l’auditeur au grès de ses changements vocaux.
Un petit « Don’t look back » pour remettre les choses en place sans oublier des passages plus cool. Un sacré titre que voilà ! On ne lâche rien avec un « The other F word », qui envoie toujours des pieds. Je ne sais pas où le groupe trouve toutes ses idées !!
Le calme revient pour le début de « Face it », avant un riff dans ta gueule et nous voilà repartis dans leur manège fou ! Cette fois ci le calme reste le temps d’un « Best time », qui apporte son lot d’émotions. La fin plus engagée nous emporte littéralement : à nouveau un sacré moment de musique !
Un petit « Déjà vu » arrive tranquillement et permet de se remettre de nos émotions passées. Pas le passage le plus intense mais il arrive au bon moment. « Dream with me » quant à lui retrouve les gros riffs méchants ! Puissant et mélodique la magie opère à nouveau et on reste pantois devant tant de génie !
Une sorte d’interlude arrive avec « Neverland », qui n’apporte pas grand-chose, hormis un moment pour souffler avant la dernière ligne droite qui commence avec « Valhalla (Too young too see) ». Un titre dans la plus pure tradition Nothing More, puissant et barré qui t’en met plein la tronche !! Ici on ne rigole pas !! Pour finir « Spirits » est là encore un titre comme on l’attend du groupe. Une manière de finir plus en mélodie un album des plus schizophrénique.

Conclusion : avec ce nouvel opus, Nothing More confirme tout le bien que l’on pense d’eux. Une musique frénétique et complexe mais jamais ennuyeuse. Un lot inédit qui ne peut laisser indifférent. Encore un grand album, pour un très grand groupe !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8.5/10
Site du groupe :
Vues : 100 fois