Chronique

DISTURBED - DIVISIVE / Warner Music 2022

4ans après sa dernière sortie le Mastodonte de Chicago revient vers nous avec ce 8ème album. Toujours prompt à envoyer du lourd nos amis, vont sûrement nous en donner à nouveau la preuve.

On débute par le single « Hey you » qui fait son boulot parfaitement. On reconnaît bien le style du groupe et l’on peut remarquer une manière de sonner différente. Un titre qui devrait facilement plaire aux fans ! « Bad man » prend le relais en mode plus méchant. Là encore l’efficacité du groupe fait son effet et permet de poursuivre avec envie ce nouvel opus.
La title track arrive et fait ce qu’elle a à faire. Pas vraiment plus marquante que cela, elle est sauvée par un refrain mélodique bien porté par David Draiman. Le rythme revient avec un « Unstoppable » taillé pour la scène ! Ici c’est droit du but !
« Love to hate » est du pur Disturbed qui ne perturbera personne. Il est vrai que le groupe n’est pas connu pour son évolution musicale : la preuve. Ici aussi le refrain plus mélodique et une réussite. Un peu de calme avec la plus posée « Feeding the fire ». Un moment bienvenu qui aère cet opus.
Début tout doux pour « Don’t tell me » en duo avec Ann Wilson (Heart) pour une Power ballade intéressante.
On retrouve du plus habituel avec « Take back your life » qui fait son effet. Rien d’exceptionnel. Tout comme « Part of me ». Conventionnel mais fait bien le job.
On clôt les débats avec « Won’t back down », un titre puissant qui va te rester un long moment dans la tête ! L’un si ce n’est le meilleur titre de cet opus !

Conclusion : avec ce nouvel opus Disturbed retrouve son style et produit ce qu’on attend de lui, des compos faciles et efficaces qui rentrent directement dans la tête. Pas le plus marquant mais pas le plus décevant non plus.
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 108 fois