Chronique

SUNBEAM OVERDRIVE - DIAMA / Tentacles Industries 2023

Souhaitons la bienvenue à ce nouveau groupe Marseillais qui sort aujourd'hui son tout premier album. Une bonne nouvelle pour la scène Française, mais le plus important est de voir de quel bois ils sont fait. Allez partons à leur découverte !

Une intro qui nous plonge en orient avec “Ascending” fait penser aux Tunisiens de Myrath, mais très vite le style du groupe se développe et se confirme avec “Diama”. Un métal puissant à tendance progressive qui peut faire penser à Evergrey. Une bonne entrée en matière avec un groupe doué.
Ambiance plus torturée avec “Slave To The Void” à qui je trouve des influences Alice In Chains. C’est bien pensé et exécuté. Un bon gros riff intronise “Crimson Stains” qui défonce tout sur son passage. Un titre fait pour le Live !! Quelques passages en chant extrême viennent parsemer ce titre.
Diamond Shape” retrouve l’aspect plus torturé très 90’ de son style. Le groupe arrive vraiment à créer des ambiances et à nous y plonger sans difficulté.
Un interlude musical “Junction Buhl's Eye“ fait office de transition avant que ne débarque un “Deaf And Blind” puissant, énervé mais aussi très mélodique. Un titre vraiment représentatif de ce que Sunbeam Overdrive veut nous proposer. Il est vrai qu’on peut penser à une sorte de Mastodon à la Française.
Ambiance planante pour le début de “Shen” qui, par la suite voit des passages plus métal prog bien lourds le parcourir. Un titre en contraste qui fonctionne bien. Gros riff limite Djent pour “Out Of Plato's Cave”, qui vient encore ouvrir un peu plus le champ des possibles de ce groupe. Qu’est ce que ça déménage !
Petite surprise avec la reprise du “Hard Sun” d’Eddie Vedder tiré du magnifique film de Sean Pean ‘Into the wild’. Une version métal qui respecte très bien l’original et sied à merveille à l’univers du groupe.
Un petit bonus acoustique avec “Fainted Core”, qui là aussi sonne très Alice In Chains. Bien sympa en tout cas.

Conclusion : pour leur premier essai nos Français développent un univers bien à eux parsemé de multiples influences. Une bonne entrée en matière qu’il va falloir confirmer, car il y a un certain potentiel en eux.
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 275 fois