Chronique

KIKIMORA - FOR A BROKEN DIME / Frontiers records 2023

Voici le nouveau groupe du guitariste Bulgare Nikolo Kotzev (Ex Brazen Abbot) qui entouré de musiciens de son pays nous propose son deuxième opus. Je dois dire que je suis passé complètement à côté du premier mais que j’ai hate de me rattraper tant j’aime bien ce que propose notre 6 cordiste. Allons découvrir tout ça !!

On débute avec un “Bound for destruction” qui retrouve bien le style de notre guitariste. La voix de Nikola Zdravkov est un pur plaisir, érayée ce qu’il faut et avec de belles capacités, j’en suis tout émoustillé. Une belle entrée en matière. “Spell of love” arrive et se veut plus lourde. Un titre qui ne semble pas vouloir être positif ! A nouveau Nikola est somptueux !! Les duels guitares/claviers rappellent le groupe référence de Nikolo : Deep Purple, et sont de très haut niveau !!!
On trouve du rythme avec “Fear and greed” qui fait du bien à cet opus ! Un morceau qui dépote comme il faut ! Une petite ballade histoire de nous adoucir avec “Edge of freedom” qui fait son effet, bien aidée par cette belle découverte qu’est Nikola.
On retrouve du Hard Rock qui dépote avec un “Have mercy on me” ! Là ça sent la poudre et tout le monde est pied au plancher !! Une tuerie qui va être sensationnelle en concert !
Avec “Hit and run” on ne lâche rien. On reste dans du très bon Hard Rock rythmé et délicieusement interprété. Le son de guitare plus moderne est un régal et apporte énormément à cette chanson !! Titre plus mélodique et dans le plus pur esprit Brazen Abbot “For a broken dime” est là encore un régal pour les oreilles et la nostalgie. C’est bien dans des moments comme celui-ci que l’on constate que Nikolo Kotzev est un très bon compositeur !
Avec “Father to son” nous avons droit à une ballade au début émouvant et aux refrains plus nerveux. Un moment intense qui ne laisse pas indifférent ! “I am eternity” va retrouver du bien rentre dedans qui fait du bien ! Un titre tout en efficacité qui ne demande qu’à être réécouté ! On termine avec “Nightmare” une dernière tuerie de Hard Rock qui comme le reste te procure un immense plaisir ! Merci à ce sacré Nikola Zdravkov d’emporter si loin ses compositions !

Conclusion : je ne regrette absolument pas de mettre arrêté sur ce second opus des Bulgares tant il regorge de très bonne musique superbement interprétée. La découverte aussi d’un super chanteur et me voilà comblé !! Si comme moi vous aimez le très bon Hard Rock foncez découvrir cette pépite.



Nota Bene : Dans la mythologie slave Kikimora est un esprit féminin de la maison, connu aussi comme Shishimora et parfois présenté comme l'épouse du Domovoï. Les Kikimoras seraient les esprits des enfants non baptisés.
 
Critique : Guillaume
Note : 8.5/10
Site du groupe :
Vues : 341 fois