Chronique

MAMMOTH WVH - MAMMOTH II / BMG 2023

Après un premier opus des plus sympathique et surtout pas mal de concerts, Wolfgang débarque avec son deuxième opus. Sobrement intitulé, le plus important étant à l’intérieur, notre homme orchestre (c’est à nouveau lui qui s’occupe de tous les instruments) va nous montrer où il en est.

Un gros riff déboule pour “Right”. Première constatation que l’on fait, Wolfgang a bien progressé niveau chant, et le son de ce second opus est plus épais (pour preuve l’excellent travail sur le son des grosses caisses : un pur régal). Ce premier titre poursuit ce Hard/Metal alternatif moderne, dans lequel notre homme semble se plaire. “Like a pastime” accélère quelque peu le rythme et là encore se rapproche d’un Alter Bridge, mais Wolfgang a assez de suite dans les idées pour ne pas devenir qu’une simple copie. Un très bon titre que voilà.
Un peu de Rock endiablé avec “Another celebration at the end of the world” qui fait un effet bœuf !! Un titre aussi bien pour les radios que la scène ! Un succès assuré !! “Miles above me” poursuit dans la même veine et si elle n’arrive pas au même niveau que sa devancière est des plus agréable et rend plus que fun cet opus estival.
Take a bow” calme quelque peu le jeu avec un Mid tempo mélodique. Une fois de plus Mr VH va à l’essentiel et réussit son coup. Du bien beau travail. Puis “Optimist” arrive en version plus énervée qui pourrait rappeler les titres d’un certain Alice In Chains. Là encore WVH nous propose du très bon, porté par une voix bien développée et prenante.
On retrouve un peu de légèreté avec “I’m alright” et son petit piano en fond. Un titre aux sonorités west coast bien senties et “Erase me” ne lâche rien bien au contraire. À nouveau de l’efficacité qui fait du bien.
Place à de la douceur avec la ballade “Waiting” qui sonne très 90’. Un joli moment qui n’en fait pas trop, tout en étant bien viscéral par moment. Bravo. Et on termine par “Better than you” un titre que je trouve étrange et qui ne me convient guère. Pas mauvais juste pas mon truc.

Conclusion : pour ce deuxième album, Wolfgang a peaufiné son univers en améliorant tout ce qui pouvait l'être. Il en sort un très bon opus, qui ne demande qu’à être écouté encore et encore. Parfait pour l’été il va vous accompagner partout.
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 5659 fois