Chronique

VANDENBERG - SIN / Mascot records 2023

Après avoir réactivé son groupe en 2020 et subit la dure loi du confinement, Adrian est de retour pour son cinquième opus, qui voit l’arrivée de Mat Levèn (Malmsteen, Candlemass, Therion...) au chant en remplacement du remuant Ronnie Romero déjà parti ailleurs. Une bien bonne nouvelle car notre homme a encore des choses à dire.

Un petit “Thunder And Lightning” ouvre le bal ! On retrouve ce bon vieux Hard Rock estampillé année 80. Mat est très à l’aise et nous fait profiter de sa voix d’exception. Un début qui met en forme. “House On Fire” prend la suite avec envie. Un titre que j’aurais bien vu chez Whitesnake. A nouveau Mat s’éclate et nous régale de ses mimiques vocales. Avec “Sin”, nous avons droit à un Mid Tempo aux effluves orientales qui me rappelle fortement le ‘Judgement Day’ du serpent blanc. Même si cela peut être dérangeant Adrian arrive à éviter le pompage total grâce à un super refrain ! A nouveau je ne peux m’empêcher d’imaginer le grand Coverdale à la grande époque chanter sur ce titre !! On accélère le rythme avec ce “Light It Up” qui fait bouger ton corps. Simple et ultra efficace voilà une recette qui fonctionnera toujours. On continue dans la bonne humeur avec “Walking On Water” qui fait son effet avec un Mat presque crooner par moment. “Burning Skies” se voit remuante et encore une fois bien sympathique. C’est vrai que rien d’original ni même de surprenant n’est proposé mais la musique réalisée crée de bonnes sensations et ça reste le plus important. On enfonce le clou avec un “Hit The Ground Running” qui me régale et à nouveau me fait dire que chez Whitesnake ça aurait été un tube à la bonne époque ! Une ballade attendue arrive avec “Baby You’ve Changed”, qui là encore lorgne encore et toujours vers le groupe de David, même Mat tente de l’imiter. Un doux moment agréable qui passe bien. Dernière pièce avec “Out Of The Shadows” et ses arpèges et voix féminine inquiétantes. Je vous rassure la suite c’est du Hard Heavy teinté de Blues qui envoie du lourd, du très lourd même !!! Une manière de finir cet opus en beauté.

Conclusion : Oui Andrian Vandenberg a encore de belles choses à proposer et ce nouvel opus le confirme. Bien aidé par un Mat en verve cet opus ravira les fans de bon Hard Rock.
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 113 fois