Chronique

RIVAL SONS - LIGHTBRINGER / Atlantic Records 2023

Comme convenu le deuxième volet ou plutôt le côté lumineux, sort quelques mois après un ‘Darkfighter’ de très haute qualité !! Les Américains sont en verve et ne veulent pas perdre de temps. Alors pourquoi attendre plus. Allons vers la lumière.

De jolis arpèges de guitares acoustiques et la sublime voix de Jay ouvrent “Darkfighter”. Un titre fleuve qui voit un refrain énergique et très folk surgir et rugir à travers les douces mélodies. Une œuvre magique digne d’un très grand Led Zeppelin ! A noter l’extraordinaire travail de Scott Holiday aux guitares !!!! Un début de très très haut niveau !!!!!
Mercy” prend la suite avec un titre bien Rock comme on les aime. L’alchimie que le groupe réussit à créer est réellement impressionnante le tout cumulé avec leurs inspirations font des merveilles. Que du bonheur !
Place à “Redemption”, une petite douceur portée par un chant des plus viscéral. Impossible de rester insensible à une telle performance.
Sweet life” remet du rythme avec un titre qui transpire la vie et l’émotion. L'âme de la Soul traverse cette chanson qui là encore ne peut que te scotcher !!! Et mon dieu quel chant de ce monstre de Jay Buchanan !!!!!
Une certaine légèreté arrive avec “Before the fire”, qui fait du bien et montre toute l’étendue de ce groupe hors du commun. Du très haut niveau une fois de plus.
C’est avec “Mozaic” que l’aventure ce termine et oui déjà. Une dernière pièce musicale d’une beauté déchirante.

Conclusion : on peut dire que nos Américains ne se sont pas trompés et que ce visage lumineux vaut tout autant que son visage sombre. Un groupe au sommet de son art qui ne demande qu’à être encore et encore plus découvert !!!
 
Critique : Guillaume
Note : 9/10
Site du groupe :
Vues : 5661 fois