Chronique

DGM - LIFE / Frontiers records 2023

Retour pour nos Italiens qui sortent leur 11ème album et ne semblent vraiment pas inquiets depuis que la stabilité c’est faite présente dans ses rangs. Un album qui doit confirmer la succession d’opus de qualité.

On débute avec “Unravel The Sorrow”. Une intro ambiante qui ma fait penser à du U2, avant que la guitare de Simone Mularoni ne vienne remettre le groupe sur ses rails. Par contre on peut constater qu’ils ont décidé d’apporter un vrai aspect FM à leur Prog, pour preuve le refrain très mélodique et presque Pop. À la suite la plus rapide “To The Core” permet de retrouver le DGM qu’on connait et aime. Un titre rentre dedans et efficace qui ne cherche pas la subtilité. A nouveau du sauvage avec “The Calling”, qui voit une grosse guitare en intro. Un Mid tempo aux couplets calmes et au refrain mélodique qui là aussi lorgne vers le FM. Un titre étrange qui peine à trouver son univers. Heureusement que les duels Guitares/Claviers sont toujours aussi bons ! “Second Chance” déboule avec un riff dans ta gueule ! La suite retrouve ce que le groupe aime à faire. Un bon titre de Métal mélodique à tendance prog. “Find Your Way”, poursuit dans la même veine. Le talent du groupe se révèle et propose un très bon moment. Le rythme s’accélère avec ce “Dominate”, qui fait un effet direct ! Avec de pareils titres le groupe fait vraiment plaisir. Pour “Eve” on ralentit, avec une instrumentale placée sous le signe de la mélodie recherchée, plutôt que de la technicité stérile. “Journey To Nowhere” est à nouveau du bon Métal mélodique bien mis en valeur par le talent de ses musiciens mais ça manque de prise de risque. Pour “Leave All Behind” pas de changement de la guitare qui déboite du chant mélodique et des refrains Fm. “Neuromancer” est la dernière chanson de ce 11ème opus. Un début calme puis on alourdit le tout pour un Mid Tempo Heavy et mélancolique grâce à la sublime intervention de Mark Basile au chant.

Conclusion : pour son nouvel opus DGM a voulu aller vers d’autres terres par moment sans réellement réussir son coup et rester lui même sans apporter de plus. Un album pas totalement raté mais j’en attendais plus de leur part.
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 96 fois