Chronique

MICK MARS - THE OTHER SIDE OF MARS / 1313 LCC 2024

Enfin, oui enfin je peux découvrir l’album solo du guitariste de Motley Crue !!! Annoncé après la retraite du groupe notre mystique Mick aura pris son temps pour nous pondre cet opus. Voulant montrer un autre coté de sa personnalité (oui je sais c’est dans le titre) je suis des plus curieux d’écouter ce que ce guitariste sous estimé de 72ans va nous proposer.

Dès les premières mesures de “Loyal to the lie” on comprend que Mick ne va pas faire un ersatz de son groupe. Non il sonne et joue moderne s’appuyant sur un chanteur à la voix actuelle. Un titre sombre mais très efficace qui donne envie de reprendre son refrain à gorge déployée !!!! Un excellent début !!!!! S’en suit “Broken on the inside” plutôt lourde. Un Mid tempo qui là aussi sonne des plus actuel avec même du scream vénère niveau chant !!! Dur de se dire que c’est un ‘papy’ de 72 balais qui a composé ça !!!
Place à du plus calme avec la ballade “Alone” portée par un chanteur très en voix. Un joli moment qui respire le désespoir. Du lourd de chez lourd débarque avec “Killing breed” qui ne va pas apporter de l’espoir. Par contre le refrain est une vraie beauté mélancolique !!!! Et bien notre guitariste a vraiment des choses hyper intéressantes à raconter.
Un piano triste ouvre “Memories” pour un moment intense entre nostalgie et mélancolie. Et bien quel titre. Le métal nous revient droit dans la gueule avec un sacré riff puissant pour “Right side of wrong” qui décape et apporte encore un super titre à cet opus en forme d’excellente surprise. Le son est colossal !!!!
Ready to roll” semble plus simple mais fait son petit effet. Peut être le titre le moins percutant de cet opus. Encore un gros riff Heavy pour “Undone”, qui montre encore de sacrées qualités. Il faut quand même dire que les deux chanteurs choisis pour cet opus font un travail remarquable collant pile poil à l’ambiance des chansons.
On enfonce le clou avec la défonceuse de gueule “Ain’t going back again” ! Là on ne rigole pas et on se prend encore un sacré titre qui fait du bien ! On termine avec “LA noir”, une instrumentale en version Blues qui surprend mais à nouveau Mick tape dans le mille. Un artiste vraiment à découvrir.

Conclusion : je ne savais pas à quoi m’attendre et voilà que Mr Mick Mars m’a mis une sacré patate avec une musique et un son des plus actuels et inspirés. Je dois dire que là il a frappé un grand coup et j’aime ça !!! Une surprise totale qui fait un effet bœuf !!!
 
Critique : Guillaume
Note : 9/10
Site du groupe :
Vues : 128 fois