Chronique

SEBASTIAN BACH - CHILD WITHIN THE MAN / Reigning Phoenix Music 2024

Ah, le retour de BAZ enfin ! Oui il faut bien avouer que le chanteur Canadien n’est pas le plus actif depuis qu’il a quitté Skid Row mais chaque sortie est pour moi un évènement à ne pas rater et en plus on est pas déçu par le résultat. Voici donc son dernier né, après 10 ans d’absence aidé par quelques collaborateur extérieurs de belle renommée. Let’go avec cet éternel ado.

Allez un petit “Everybody bleeds” débute notre affaire. Un titre décapant qui pulse fort ! Qu’il est bon de retrouver Notre Seb aussi en forme, il n’a rien perdu de sa gouaille ! Une entrée en matière directe qui fait un bien fou ! “Freedom” prend la suite avec là encore du très bon Hard Rock décapant ! John 5 est présent pour un solo dont il a le secret. Et bien quel début d’exception !!
On calme le jeu avec “(Hold on) To the dream” qui n’est pas une ballade mais un Mid tempo sauvage qui montre les crocs. BAZ est impérial ici et livre une performance pleine de rage. A la suite, du plus Rock N Roll avec “What Do I Got To Lose?” coécrite avec Myles Kennedy (Alter Bridge / Slash). Simple mais réussie.
Hard darkness” tape fort elle aussi avec son Hard Rock puissant. On y retrouve, pour notre plus grand plaisir, tout ce qu’on aime chez Mr Bach !! “Future of youth” rappellera fortement son ancien groupe, ce qui n’est pas pour me déplaire, et aidé par la fabuleuse Orianthi (Alice Cooper) pour le solo voilà encore un sacré titre à se mettre dans les esgourdes !!!
Place à “Vendetta” qui semble plus actuelle avec des faux airs d’Alter Bridge. Un titre à l’ambiance plutôt inquiétante mais avec un refrain lumineux porté par cette sublime voix mélodique. “F.U” retrouve du plus habituel qui tabasse bien et quand en plus c’est un certain Steve Stevens (Billy Idol) qui vient s’occuper du solo, ça n'en devient que meilleur !
Un petit “Crucify me” bien gras arrive et livre un titre un peu différent qui se rapproche de son précédent opus. Je vous rassure ça fonctionne à merveille ! “About to break” c’est du Rock du vrai qui débouche les oreilles. Rien à lui reprocher ça fait du bien et c’est le plus important !
On termine avec la ballade “To live again” coécrite elle aussi avec Myles Kennedy et qui rappellera des souvenirs aux fans de Skid Row.

Conclusion : n’y allons pas par 4 chemins Sebastian Bach vient juste de sortir son meilleur album solo sans discussion possible. Varié, inspiré et formidablement interprété notre homme montre que quand il en a envie il reste le meilleur ! Merci pour cela !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8.5/10
Site du groupe :
Vues : 103 fois