Chronique

SONIC UNIVERSE - IT IS WHAT IT IS / EarMusic 2024

Sous ce nouveau nom se cache en fait deux artistes Corey Glover (Living Colour) et Mike Orlando (Adrenaline Mob), qui ont décidé d’unir leurs forces pour un projet, qui je l’avoue me titille bien. Un album qui sent le groove et les guitares de haute volée. Vite découvrons ça !

On commence avec “I am” qui apporte ce que l’on attendait ! Du bon Métal groovy qui fait du bien. Alors je vous rassure on n'est pas au niveau d’un Living Colour ou d’un Kings’ X, ici on reste dans du plus traditionnel et donc moins expérimental. On enfonce le clou avec “It is what it is” qui déboite bien comme il faut. Ça se grave facilement dans ta tête. A noter un sacré passage conclu par un solo de guitare de l’ami Mike, renversant !! “Turn a blind eye” ne lâche rien avec un Mid tempo plus puissant avec des couplets groovy à souhait sur lesquels Corey s’en donne à cœur joie ! Le refrain avec ses chœurs style gospel sonne d’enfer. Une petite tuerie ce titre !!!
Pour “My desire”, on garde un peu le même esprit ce qui commence à faire un peu répétition. Il semblerait que nos deux protagonistes n’aient pas trop osé expérimenter et ont préféré jouer en terrain balisé. Alors oui ça reste super, leurs talents et expériences font le taf mais l’album semble tourner en rond.
On se la joue plus calme avec “Whisper To A Scream”, qui fait du bien. Un titre plus Rock Blues, gavé d’un feeling monstre. Voilà qui tombe à point nommé. Quelle prestation de Corey, du grand art !!! Avec “Higher”, on retrouve du plus rythmé qui fait du bien et donne envie de chanter ce refrain simple mais entrainant. Un pur régal !
Life” est plus quelconque même si elle reste sympa ce n’est pas la plus intéressante de cet opus. “Come what may” est quant à elle plus cool une sorte de single qui fait son effet sans surprendre.
On durcit le ton avec “I want it all”, pour encore une réussite mais sans exploit, le manque récurant de cet opus. On termine par “Beautiful disunity”, qui envoie des pieds et donne enfin de quoi se déchaîner. Une fin marquante qui offre de très bons points à cet opus très sympa mais pas dénué de défauts.

Conclusion : pour leur premier essai c’est plutôt réussi, certes il manque peut être une prise de risque qui aurait été bienvenue, mais le talent de nos deux protagonistes se mêle parfaitement et crée un univers, un peu conventionnel mais très intéressant, qui je l’espère se développera dans l’avenir. Un album qui fait réellement du bien.
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 64 fois