Chronique

SLASH - ORGY OF THE DAMNED / Gibson Music 2024

Quelle très bonne idée qu’un album de reprises de Blues, tant on sait que Saul est un très grand amateur de ce style. Certes ce n’est pas la plus originale (on s’en fout) mais je suis sûr que notre guitar-Hero va s’en donner à cœur joie et nous régaler au passage. A noter une belle liste d’invités pour chanter ces standards à jamais éternels.

On débute par “The Pusher” qui voit l’excellent Chris Robinson (The Black Crowes) faire ce qu’il sait faire de mieux. Un titre cool qui transpire l’authenticité et le plaisir. Un duo de très haut vol qui met déjà tout le monde d’accord. L’utra célèbre “Crossroads” et Gary Clark Jr, accélèrent le rythme pour un bon Blues Rock décapant ! Mr Hudson ne cherche pas à transformer les titres pour les mettre à sa sauce ce qui est plutôt une bonne idée.
Le célèbre “Hoochie Coochie Man” voit la légende Billy Gibbons (ZZ Top) pour un duo 100% réussi et de grande classe. Niveau solo l’ami Slash là aussi n’en fait pas des caisses et reste dans l’esprit des titres qu’il interprète. Un petit “Oh Well” arrive et délivre sa bonne humeur. Chris Stapleton (The Jompson Brothers) et sa voix de baryton nourrie au whisky sont un régal.
Place à Dorothy pour un “Key To The Highway” endiablé qui fait un bien fou ! Il faut dire que la demoiselle y met toutes ses tripes et que ça se ressent comme il faut. Autre légende l’incomparable Iggy Pop sur l’acoustique “Awful Dream” qui lui va comme un gant ! Un moment calme mais si particulier.
Attention grand moment avec ce “Born Under A Bad Sign” et l’immense Paul Rodgers (Bad Company, Free) qui est comme un poisson dans l’eau !!! Autant de classe dans un même album ça ne devrait pas être possible ! “Papa Was A Rolling Stone” voit Demi Lovato et je dois dire que sa voix moderne ne colle pas très bien à ce titre mythique. Dommage.
Heureusement que “Killing Floor” rattrape le coup avec un Brain Johnson (AC/DC) en phase et surtout un Steven Tyler (Aerosmith) à l’harmonica en feu !!!! Ouf ça c’est du titre !!!! “Living For The City” fonctionne à merveille grâce à la voix de Tash Neal qui colle vraiment à ce titre.
Stormy Monday” voix Beth Hart faire des étincelles avec sa voix ! Une performance XXL qui file les poils tout simplement ! La réussite de cet opus sans conteste !!! On termine par “Metal Chestnut” une instrumentale pleine de feeling qui clôt à merveille cet hommage au Blues.

Conclusion : Quel résultat !! Un opus fait avec le cœur qui ne peut que vous combler. Slash nous offre un très grand moment de bonheur avec des invités merveilleux qui vous mettent plein d’étoiles dans les yeux !!
 
Critique : Guillaume
Note : 9/10
Site du groupe :
Vues : 25 fois