Chronique

BLACK RAIN – BLACK RAIN / THUNDERING RECORDS MANITOU 2006

Mais quelle est donc cette bête étrange, tout simplement le renouveau du hard Us made in Europe. Ce quatuor tient à reprendre le flambeau des Guns N Roses et autre Motley Crue avec leurs 9 hymnes qui ont déjà conquis le Japon.
 
On débute sur une intro plutôt sauvage que n’aurait pas renié Alice Cooper ou WASP, puis « Kill em all » attaque dans un grand bain de hard us typé 80’. Le son est bien bon (la magie des Finnvox) et on peu noter quelques passages plus modernes. La voix de Swan est par moment bizarre mais bien dans l’esprit rock n roll, et haut perchée quand il faut ; un peu à la Sebastian Back (ex Skid Row). Chose sympa, est ce mélange de hard rock avec des touches heavy métal.Ccomme ça il y en a pour tous les goûts. On poursuit avec un titre osé et familié «Gods of metal » qui accélère le rythme et fait penser dans certains moments à Helloween sympa mais étonnant. Ce qui étonne aussi c’est la voix de Swan super à l’aise dans ce style plus technique. A part le fait qu’en deux titres on passe du coq à l’âne, ce groupe parait bien bon.
Petit crie de jouissance qu’aurait aimer Axel Rose pour « No life til metal » qui continue dans un esprit heavy rock burné. Dommage que le groupe n’est pas forcément encore bien son identité car ça part dans tous les sens. Début calme pour « Winter wind » la ballade de l’album est bien sympa et très dans l’esprit power ballade qui jalonne ce style avec beaucoup de réussite. 4eme titre, 4eme style plaisant mais il est vrai que l’on n’a pas forcément l’habitude.
Gros riff heavy pour « Hate disguise and power » lourde comme un âne mort (décidément qu’est ce qu’ils m’ont fait les ânes aujourd’hui) ce titre passe bien mais on ne comprend pas vraiment où ils ont trouvé leurs influences Guns et Crue, car là on lorgne vers un Power Mélodique à la Nocturnal rites qui tire même vers le black métal. « Awake » poursuit dans un esprit bien speed métal scandinave. La qualité est toujours bien présente tout comme la diversité mais quel bordel à force on ne sait plus où donner de la tête.
Bon à quoi doit on s’attendre maintenant avec « Crystal night » qui débute sur de beaux arpèges de guitare sèche ?!  Pas à une deuxième ballade mais à un mid tempo plutôt sympa, qui continue dans une version très lourde. Un bon très heavy rock avec un refrain calibré pour le live. « Battleground » ne devrait pas faire dans la dentelle aux vues du titre et de l’intro plutôt speed. Et oui je ne me suis pas trompé ! Un pur titre de True métal au refrain guerrier énorme qui renverrait beaucoup de groupes aux cours de rattrapage. Encore un nouveau style pour Black Rain. Terminons notre aventure avec « Everything goes in smoke » au piano. Tout d’abord elle nous plonge dans ce qui est la deuxième ballade de l’album. Un très joli moment calme qui fini en beauté cet album diversifié.
 
Conclusion : voici un bon groupe avec un bon album qui manque de cohésion mais pas de bonnes chansons. Bon, si vous attendez que cet album remplace un ‘chinese democracy’ qui ne veux pas arriver ça risque de tomber à l’eau, mais si vous voulez du bon heavy métal teinté de hard Us alors là vous serez ravit. Bref, un peu fourre tout, mais un fourre tout de qualité.
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 4836 fois