Chronique

LEVERAGE - TIDES / Elements Records 2006

Décidément la Finlande n’arrête plus de nous livrer de nouveaux venus. De plus, on constate qu’au niveau qualité on n’est pas souvent déçus. Est-ce que ce Leverage va confirmer la bonne tenue du Métal Finlandais ?  
 
Début sur quelques notes de piano pour le rentre dedans « Fifteen years » qui part comme une balle. Au chant on retrouve un certain Pekka Heino qui officie au sein du très bon Brotherfire Tribe avec Emppu Vuorinen (Nightwish). Niveau musique on a affaire à un très bon Hard moderne à la Finlandaise moins FM que Brotherfire Tribe mais tout aussi délectable. A la suite « Superstition » reste dans la même lignée avec un peu plus de synthé. On peut être sûr que ce groupe à de très sérieux arguments à nous montrer. Le rythme assez soutenu du morceau te fait taper du pied avec vigueur et le chant posé de Pekka est un vrai régal.
Intro calme pour « Horizon » sur laquelle Pekka est irrésistible. Une ballade très agréable qui fera effet dès les premières écoutes. Encore un très bon essai transformé. Très bonne intro entraînante au synthé dans la plus pure tradition finlandaise pour « Dreamworld » qui là aussi te rentre dans la peau en un instant. Petit break histoire de calmer le tout avant de repartir sous les meilleurs auspices.
« Follow down that river » est là aussi très Finlandaise dans son écriture, ce qui ne me déplaît pas un brin. Ce que j’aime aussi c’est des compositions entraînantes et un chant toujours très calibré, très posé qui donne beaucoup de tenue aux morceaux.  A noter que j’en ai pas encore parlé mais les solos de guitares sont tous très bon, et sont bien dans l’esprit de la musique proposée.  Deuxième ballade avec la superbe « Stranger » et son intro en arpège acoustique simple et efficace mais surtout avec une voix sublime d’émotion qui rend que plus magistrale cet exercice. Le refrain est une petite merveille plus électrique et surtout plus prenant qui vous tort les tripes. Un magnifique morceau à écouter préparé. Et quel travail de Pekka !!
Après ce douloureux moment, place à « Sails » qui remet du rythme et de la gaîté dans tout ça. Sans gros plus, nous avons droit à un titre qui là aussi fait effet de suite et son refrain du type FM passe super bien.  Intro épique pour « Marching to war » qui peut rappeler Blind Guardian. La suite est toujours dans le plus pûr esprit Hard rock qui pulse grave et donne envie de bouger. Encore une fois rien à reprocher à Leverage qui malgré sa jeunesse maîtrise parfaitement son sujet.
On enchaîne avec un titre là aussi à l’esprit épique que n’aurai pas renié Thunderstone, avec « Twilight symphony ». Un mid tempo aux ambiances pompeuses qui donne que plus de classe à ce super titre au très bon refrain. On termine par « Gone » au début calme et ambiant où une nouvelle fois Pekka est superbe. La suite est un très joli mid tempo mélodique avec un côté aérien agréable. Une manière de finir en beauté cette très agréable surprise.
 
Conclusion : voilà encore un groupe qui vaut le détour. Avec ce ‘Tides’ Leverage montre que la Finlande n’a pas encore fini de nous proposer de supers bons groupes et que le hard rock a encore de très beaux jours devant lui. A découvrir de toute urgence, cette nouvelle formation qui à coup sûr deviendra grande.
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe : site officiel de Leverage
Vues : 4869 fois