Chronique

MENNEN - MENNEN / Snakebite Records 2003

Voici donc une réédition de l’album éponyme de Mennen, groupe de vieux briscards allemands sorti initialement en 1994.
 
Les hostilités débutent par un « Power on » bien hard rétro, qui me fait d’ailleurs penser à du Saxon de la meilleure époque, une bonne mise en bouche. On poursuit sur la même lancée avec « Hot summer nights », avec toujours cette même ambiance old school, avec des chœurs rentre dedans et tout ce qu’il faut. « Killer dog » débute à son tour, par une prise de pouvoir bien en règle de la batterie, et c’est reparti pour de la pêche, de la mélodie, de la puissance et une voix bien hard dont je ne me lasserai décidément jamais. «  Outsiders of the storm » débute par de beaux arpèges, pour finalement trouver son rythme et offrir un sympa mid-tempo, sans non plus être brillant. « Movin’ on » reprend les choses en main, le genre de morceau hard rétro qui passerait très bien lors d’un rassemblement de Harleys… « World Affair » déroule, n’offrant rien de plus, mais rien de moins. « House for sale », ballade épique, rappellera à certains les plus beaux hymnes de Scorpions, guitares très émouvantes à l’appui. « Never be the same » revient à nos moutons métalliques. « Remember the days » continue de déblayer le chemin, sans explorer plus au loin pour autant. « Rock n’ roll over » ne sort pas des sentiers battus mais se laisse écouter. Place désormais aux quatre bonus tracks, raisons d’être de cette réédition ; on commence par « Lost », mid tempo sympa à l’ambiance légèrement sombre. « The one ring », qui ne dénote pas trop des morceaux de l’époque. Puis l’on termine par des versions alternatives (peut-être inutiles ?) de «World affair » et de «  House for sale ». 
 
Conclusion : Si l’on ressent bien que cet album ne transpire pas l’actualité, il ravira en revanche les amateurs de la période fin 80’s début 90’s.
 
Critique :
Note : 7.5/10
Site du groupe :
Vues : 4891 fois