Chronique

HELLIXIR - WAR WITHIN / Brennus Music 2007

Un vent sinistre souffle , un tintement de métal , sans doute un de ces bibelot pendu au fenêtre fait de tube en métal qui s'entrechoque , une guitare acoustique au riff malsain qui s'électrise bien vite : ainsi commence War Within , l'album du jeune groupe Grenoblois qui envois du metal puissant dès le morceau Mr Hyde ... et c'est partis pour un album concept sur les tourment de l'âme humaine ! Hop direct dans ta face on a bien envie de secouer la tête avec les guitares bien lourdes et la voix criardes , qui vont très bien avec le genre mais ça manque peut être un peu de puissance et de relief par moment ( mais pour un premier album on ne va pas faire la fine bouche ) .

On poursuis avec "Of rage and Violence " avec une basse ronflante en intro et un jolis break au influence orientales suivis d'un solo de guitare impressionnant : les riffs sont acérés comme il faut , torturé à souhait .... et "Introsprection" ne déroge pas à la règle , un rythme plus lent et toujours lourd avec un refrain entêtant qui est plutôt réussi ( il me reste souvent en tête ! ) " Instrospection ...no solution ... "
"Tears of the Christ" est une sorte d'interlude à la guitare acoustique avec un chant très posé , toujours avec ce côté tourmenté : très bonne transition pour ce qui va suivre car on n’est pas au bout de nos surprises . Le solo guitare avec une couleur hispanique est des plus beaux sur ce morceau . Allez on revient à la disto un peu avec "Ad infernum" , un instrumentale de courte de durée ( 1 mn 30 ) qui fait son effet et introduis une pièce de choix du nom de " Hellhound" aux influences orientales à nouveau , variant passage lent sur le couplet et passage speed sur le refrain. La voix du chanteur me fait parfois penser à Rob Halford (en moins aiguë bien sur ! ) . La seconde moitié du morceau etsplus interessante avec plus de riffs qui dépotent et une ambiance plus varié . "Circle Infinity" surprend avec son intro légèrement Funky metal , avec des breaks au sons guitares étranges : un morceau vraiment varié qui a ses passages bien bourrins . C'est très bon !

Nouvel interlude avec " Corpus morbidus", guitare acoustique et chant latin en chœurs : impressionnant , de la grande classe . Un battement sourd de coeur et c'est parti pour "Réincarnation" au rythme cassé et toujours ces influences orientales bien sympathiques : juste avant le refrain le battement de cœur reprend doublé par un son de guitare distordu , ça fait son effet aussi ! le passage calme et le solo de fin sont supers .... Rebattement de cœur pour achever le morceau . L'album se termine avec un titre instrumentale "Adeu" accompagné de clavier , on fini en douceur et en finesse avec une mélodie des agréables .

Conclusion : Un premier album qui dévoile un potentiel non négligeable pour ce jeune groupe de Heavy Trash qui réussi un concept album complet et qui sait varier les ambiances comme il se doit , vivement une tournée !!! Parce que il y a des morceaux qui passeraient nickel en live à mon avis . Il y a juste la production qui est un peu cheap et c'est dommage mais je trouve que c'est déjà bien pour un début , et on n'a pas forcément les moyens de s'offrir un studio réputé ... on est mal habitué avec les gros groupes . Il faut encourager le metal français , surtout quand il est prometteur !!!
 
Critique :
Note : 8/10
Site du groupe : Site officiel de Brennus
Vues : 4667 fois