Chronique

NOCTURNAL RITES - 8 TH SIN / Century media 2007

Décidément les Suédois sont toujours aussi actifs, cela fait à peine deux ans que leurs 7ème album est sorti qu’ils reviennent pour ce 8th Sins.

Dès les premières notes de « Call out to the world » on est rassuré en reconnaissant de suite les qualités indéniables de ce formidable combos. Jonny Lindqvist débarque avec cette voix toujours aussi sublime et enivre le tout. Comme dans ‘Grand illusion’ le groupe propose son heavy métal moderne bien plus mélodique ce qui ne dérange en rien. On poursuit avec « Never again » qui malgré une courte intro limite indus sonne comme du très bon Nocturnal Rites. Il faut dire que les guitares rageuses accompagnées par la puissante et mélodique voix de Jonny font vraiment des merveilles. Les refrains calibrés pour pénétrer dans la tête et ne plus en sortir font mouche à chaque coup. A noter qu’au niveau solos de guitares c’est toujours la grande classe.
Moment plus calme et épique avec « Not the only » qui vous donne des frissons, quelle beauté, quelle intensité dans ce chant posé !! Un délice !! Un excellent mid tempo qui vous prend aux tripes. Maintenant place à « Tell me » qui débute assez calmement, avant que l’armada ne revienne au galop. Petit couplet calme histoire de nous laisser transporter puis à grand coup de riff plombéq le groupe poursuit de fort belle manière.
On reprend du gros métal rentre dedans avec « Not like you » qui rappelle les titres des ‘New world messiah’ et autre ‘Shadowland’. Le refrain tonitruant envoie grave. Encore une fois que du bon du très bon même !! Nouveaux riff décapants pour « Leave me alone » avec toujours ces petits moments mélodiques qui enrobent le tout délicatement. La prod est vraiment monstrueuse comme à chaque album et arrive à mélanger puissance et mélodie sans que personne n’y soit lésé.
Petite intro au piano calme pour « Till i come alive » qui prépare l’auditeur à un magnifique mid tempo gonflé à bloc qui là aussi fait des merveilles !! Quelle magie, quel envoûtement !! Ce groupe n’a pas son pareil pour faire saliver ses auditeurs. « Strong enough » lui se fait plus marteau pilon et compte bien faire headbanger les fans lors des concerts. Une chose est sûre quel résultat encore une fois !! Rien à reprocher.
Place maintenant à la somptueuse ballade « Me ». Quelques minutes d’une rare magnificence porté par l’organe si prenant de Jonny qui y délivre un moment d’une intensité magistrale. Dommage que cela soit un peu gâché par la présence à la fin de Carolina Miskovsky.
Le métal repend sa place avec « Pain & pleasure » qui donne une impression de vengeance tant le chant y est lourd. Que tout ceci est impressionnant !! Une puissance hors norme mélangé à ces qualités quasis parfaites de mélodies typiquement accrocheuses !!
Pour terminer « Fool parade » ne va rien lâcher et délivre une dernière pièce en or de métal de très grande classe. Calme et planante elle enivre l’auditeur pour ainsi le laisser au 7ème ciel. Une courte instrumentale en forme de d’adieu solennel.

Place au dvd qui comprend un petit tour sur la tournée Européen et Japonaise de 2005, le Making of et la vidéo de « Never again » plus trois titres en live « Fools Never die » « Cuts like a knives » « the flame will never die ».


Conclusion : fidèle à lui même Nocturnal Rites nous propose un très bon album qui comblera les fans, qui malheureusement restent encore peu nombreux alors qu’attendez vous pour enfin succomber au charme inévitable de ces Suédois.
 
Critique :
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 4834 fois