Chronique

GUITAR GREAT - VOLUME 1 / Magna carta 2007

Voici une bien jolie compil qui réunie 11 des plus grands guitaristes du monde signés sur le label Magna Carta. Un petit voyage au sein de la 6 cordes s’impose.

On entame cette compil avec John Petrucci (Dream Theater) pour un « Fate speak » bien sympa. Entouré de Terry Bozzio (Steve Vai, Frank Zappa…) à la batterie Billy Sheehan (Mr Big, Steve Vai David Lee Roth…) à la basse, Derek Sherinian (Dream Theater, Planet X…) au synthé et Bret Douglas (Cairo) au chant. Un titre très prog (le contraire aurait été étonnant) avec un chant très rock prog à la Yes. Sympa même si un peu répétitif. Par contre le travail des musicos est irréprochable.
Derek Trucks (The Allman Brothers Band) prend place dans un esprit largement plus blues et décapant pour « Cat’s squirrel ». Une vraie dose de nostalgie. De la bonne musique Américaine, qui fait toujours sensation.
Le suivant reprend du gros hard avec Michael Romeo (Symphony X) accompagné de son acolyte Michael Pinnella aux synthés puis Mike Portony (Dream Theater) à la batterie, Billy Sheehan (très présent) et un Jack Russel (Great White) décapant au chant, qui donne toute sa verve sur ce « Analog kid », certes plus conventionnel que les autres titres. Il en reste tout de même de la bonne musique.
« Roadside america medley » est un délire musical qui met en valeur Steve Stevens (Billy Idol) à la guitare, Terry Bozzio à la batterie et Tony Levin (Peter Gabriel, King Crimson, Yes… ) à la basse, qui donne droit à une impressionnante improvisation sans retenue. De la vraie musique pour musicien, tout comme « Screaming head » qui met en valeur le maître Joe Satriani avec Jordan Rudess (Dream Theater) au synthé, pour un bon passage de métal instrumental qui déchire.
« Things ain’t what they used to be » voit réunit deux très grands noms de la rock music avec Steve Lukather (Toto) à la guitare et Glenn Hughes (Deep Purple, Black Sabbath H.T.P…) au chant, pour une somptueuse ballade blues, avec un Billy Sheehan lui aussi présent, qui nous montrent une vrai leçon de musique sincère et profonde : le titre de cette compil !!
à la suite Jake E Lee (Ozzy Osbourne, Badland…) à la 6 cordes et Sebastian Bach (Skid Row) donne un vrai titre de très bon hard rock comme on l’aime avec le renfort de Billy Sheehan et Mike Portony. « Working man » donnera des envies de se replonger dans le bon hard des 80’s avec ce mid tempo puissant et lancinant.
« Cool wind, green hills » est un titre de Steve Morse (Deep Purple) sur lequel il montre son immense talent. Un passage doux et planant, qui est un vrai bien être.
« Time Cruch » reprend les élucubrations de Jordans Rudess avec cette fois ci un autre spécialiste de l’instrumental Vinnie Moore (UFO). Encore un bien bon titre qui se laisse accrocher.
« Anthem » rappellera des souvenirs aux grands adeptes des 80’s puisque c’est Gorges Lynch (Dokken Lynch Mob) qui s’y colle avec Mark Slaughter (Slaughter) pour une reprise de Rush monstrueuse !! On termine avec « Western Sabbath stomp » de Alex Skolnick (Tetament Savatage…), dont l’album est chroniqué sur le site (Par notre merveilleuse Mélissa). Une sorte de mélange entre folklore country et Black Sabbath. Délirant et efficace.

Conclusion : une compil qui part un peu dans tous les sens mais qui permet de découvrir de véritables bons titres de musique. Si vous aimez la guitare, allez y faire un tour.
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 4836 fois