Chronique

MELIAH RAGE - THE DEEP AND THE DREAMLESS SLEEP / Locomotive Records 2007

Meliah Rage n'est pas un groupe de prime jeunesse , fondé en 1987 peu avant la fin de l'âge d'or du Heavy , il a survécu grâce à son Heavy trash metal de bonne facture . Et malgré les sorties d'albums espacées par de longues années il ne s'affaiblit pas, bien au contraire ....

Ca inspire le respect , tant on sait que les années 90 ont été un passage à vide pour le metal , surtout le heavy metal : ici on y va pas par quatre chemins. C'est direct et on envoie du bois dès les premiers morceaux . Des gros riffs gras , une batterie lourde , voix agressive et grognements (dit " grunt" ) . Point de claviers ni de fioritures , le son est roots et très métallique ( Undefeated ) . Toujours des petites touches de gamme orientales qui se retrouvent souvent chez les groupes de heavy , qui donnent ce côté exotique sans forcément dénaturer l'agressivité du morceau ( Twisted Wreck , Last of the wanted ) .

Les thèmes abordés collent évidemment à la musique , mystique et sombre l'album à son propre univers : mais cet univers aurait sûrement gagné à être plus varier. Car si l'ambiance est bien maîtrisée , le tout se développe lentement et beaucoup de titres sonnent pareillement . De ce fait la première partie d'album reste assez statique pour ne bouger que vers le 5ième titre. Il y aura une petite évolution jusqu'à la fin avec des variations de rythme sympathiques .
Et si on prend plaisir à réentendre du heavy parmis tous les groupes à claviers / chanteuses qui nous inondent , on se dit que tout de même " j'aimerais entendre du neuf , de la musique moins conventionnelle " : parce que le heavy on connaît très bien .

La prod a beau sonner du tonnerre , on va assez vite mettre le disque à côté de Maiden , Judas Priest and Co : à peine sorti et déjà vieux !

Alors les fans de heavy trash vont être content c'est certain , les autres prendront évidemment plaisir à écouter du metal burné , avec une pinte de bière dans une taverne ou encore à headbanger furieusement en concert ! Meliah rage est un de ses vieux tank blindé qui est dépassé mais qui roule comme si il était neuf . Avec une mécanique bien huilée, on n’est pas près de les arrêter , et tant mieux .
 
Critique :
Note : 7.5/10
Site du groupe :
Vues : 4864 fois