Chronique

DOUBLE HEARTH PROJECT - HUMAN NATURE's FIGHT / Brennus records 2004

On commence par où?? Par le début c’est le plus simple je crois, donc on attaque par l’intro « Apocalypse Orchestra » c’est une petite intro sympa rappelant un peu les intros de Rhapsody ou de Symphony X mais elle nous éclaire pas trop sur la suite des événements c’est un mélange savant de classique de guitare et de synthé jusque là c’est tout ce qu’il y a de normal mais voilà ces 2min 30 sont passées on est sur « Karmattitude », tient ça me fait penser a un morceau de Lofofora le titre mais la comparaison s’arrête la car, on est de suite propulser dans du grand du très grand jeux guitaristique proche d’un Rondat avec une écriture digne d’un Dream Theater on a de très belles envolées de guitare sur ce morceau avec des phrases musicales orientalisant des plus sympa « Take Care of Her » ( le morceau le plus long du cd 5min10) nous conduit dans un univers fait de retourner de manche à faire pleurer le 1er de la star-ac pensant savoir jouer de la guitare ce morceau est très calme avec en prime une seconde guitare qui vient renforcer la complexité du jeux mais restant toujours très compréhensible pour les non initiés à la guitare, place ensuite a « Heavy Funky Part y » c’est clair l’intro est funk la basse nous montre c’est qu’elle est capable de faire c’est à dire mal quand elle est utilisée dans un groupe comme ça elle reste très sobre pas de sweep ou autres mais elle sonne bien ensuite la guitare prend les devants et nous rappelle que l’on est dans un groupe de métal on a de très grands moments là encore de composition avec des moment de bravoures guitaristiques & des influence venant d’un peu tous les styles de musique. « Beyond the Clouds » y’a pas grand-chose à dire juste que pour faire sonner un morceau suffit d’avoir un guitariste Vincent Fabre et ancien batteur de Cyril Achard qui d’ailleurs nous fait une apparition dans l’album) et Franck Ribiere et là on en prend pour notre grade toujours le même principe une guitare et de jolis jeux de main gauche. Desolé je respecte pas la set list du cd mais je passe direct au morceau number 7 « Human Nature’s Fight » pas que le 6 « When you Were There » ne soit pas lui aussi terrible ( c’est un mix entre de la musique relaxante une ballade et toujours ce jeux à la guitare hero il arrivera quand même à vous faire verser une larme si vous avez des sentiment lol) la 7ème est tous simplement géniale elle aussi on se verrait bien brûler notre vieille guitare quand on est comme moi et que l’on ce rend compte que l’on ne sait pas sent servir ( c’est dur a avouer mais faut se faire une raison…) bon plus sérieusement cet album est certes un album purement instrumental à réserver aux amateurs de pure guitare, de plus il y a des guest de folie Chris Poland (Megadeth, OHM ) et Cyril Achard ( Taboo Voodoo, Albums solos ) qui nous prouvent eux aussi le grande technicité qui n’était toute fois plus à démontrer c vraiment pour moi l’album révélation de cette année et une fois de plus cela prouve qu’en France on a de très bons musiciens qui n’ont rien à envier aux anglo-saxon ou aux allemands hélas pour eux ils manquent juste des moyens de se faire connaître. Pour finir je n’est qu’un mot à dire : achetez cet album vous n’allez pas perdre votre temps a l’écouter.


www.doubleheartproject.com
 
Critique :
Note : 9/10
Site du groupe :
Vues : 5036 fois