Chronique

DOKKEN - LIGHTNING STRIKES AGAIN / Frontiers records 2008

Quelques mois après un album solo de Don, Dokken revient, infatigable malgré d’éternel changement de personnel, avec un énième opus. Voyons voir si celui-ci est plus intéressant que son prédécesseur.

Dès «Standing on the outside» on semble être plongé plus de 20 ans en arrière, le son, l’ambiance et bien sûr la voix rappelle les 80’s (l’époque George Lynch), de plus Jon Levin se débrouille plus que bien à la 6 cordes. Le refrain est comme on peut l’imaginer, très mélodique et très 80’s lui aussi. Est-ce que le groupe aurait la nostalgie de la grande époque? A en croire « Give me a reason » oui! N’empêche qu’il est plutôt bon d'écouter un Dokken certes ‘vieillot’ mais enjoué. Encore un bon titre de hard mélodique comme le groupe en a plus fait depuis belle lurette.
Toujours dans la sauce mid tempo «Heart to stone» poursuit, un album nostalgique à souhait. Dommage que la voix de Don ait vieillit, elle accroche par moment et rappelle la dure loi du temps. De plus la multiplication des mid tempo ne donne pas vraiment un rythme effréné à l’album, tout comme le manque de patate par moment. «Disease» continue avec un côté plus lourd. Un titre à l’esprit moderne qui passe bien, mais bon est-ce qu’on aura un titre qui envoie des pieds à un moment??
Bon pour celle-ci c’est raté puisque «How i miss your smile» est la ballade! Certes sympa mais ne casse pas des briques pour autant. Un bon riff ouvre «Oasis» pour un énième mid tempo bien lourd (c’est pas avec cet album qu’on va se défouler). Rien de mauvais mais rien d’extra non plus! Là où depuis le début on était plutôt ravi de la tendance ‘jeune’, maintenant on commence à saturer mais «Point of no return» envoie enfin du rythme. Putain on l’aura attendue!! Mais pourtant ça dépote pas tant que ça, et parait un peu écrasé. Sniff.
Par contre la deuxième ballade «I remember» est très jolie. Une pure ballade comme on les réussissait dans les 80’s. Sûrement l’un des meilleurs titres de l’album. Place au «Judgement day» qui balance pas mal. Un bon titre couillu (pour du hard mélodique) qui se la joue bad boy. Là encore un très bon titre!
Par contre on retombe dans certains travers avec «It means». Un morceau qui n’apporte pas plus malgré ses changements d’atmosphère. Le refrain gavé de mélodie est quant à lui bien sympathique. Pas mauvais mais pas indispensable. «Release me» est comme d’autre bien sans plus et passe en attendant mieux. Bon pour finir ce sera une ballade sûrement et bien que neni! «This fire» est un super titre de bon hard rock rythmé qui met le feu. Ils ont gardé le meilleur pour la fin, c’est très con!! Un titre qui fini en beauté cet opus, et qui nous fait poser une question: putain pourquoi ils n’ont pas fait plus de chansons comme celle-ci!!

Conclusion: Dokken poursuit sa route avec un album qui mélange le bon et le moins bon. Un groupe qui a retrouvé une certaine jeunesse, mais qui a du mal à transpirer par tous les pores. Un essai pas tout à fait concluant.
 
Critique :
Note : 7/10
Site du groupe : Site officiel de Dokken
Vues : 4625 fois