Chronique

EVERGREY - THE INNER CIRCLE / NTS WAGRAM 2004

Ce groupe suédois s’est fait remarqué en 2001 grâce à son oeuvre « In Search of Truth ».Mélangant du heavy limite progressif avec du gothique mélancolique EVERGREY S’est vu une voie libre, tracée devant eux.
Seulement un an après le très bon « Recreation Day » ils nous reviennent avec un nouvel opus : « The Inner Circle ».
Il est dur de décrire chaque chanson d’un album d’Evergrey tant il y a de choses à dire à leur sujet et les émotions qu’elles évoquent sont différentes suivant qui on est et comme on est mais malgré tout je vais essayé.
Comme à leur habitude l’album est conceptuel il commence par « A Touch of Bleeding » calme puis emporté dans un style des plus Evergrey.
« Ambassador » lui se rapproche d’un Rammstein au niveau du riff et du synthé indus mais le couplet est plus calme à ambiance gothique, pour la suite pas forcément de changement on reste bien dans l’optique du groupe avec des envolées heavy malsaines « More Than Ever » « The Essence of Conviction » (avec son passage narré rappelant « The Wall » de Pink Floyd) des passages plus calmes « Waking Up Blind » « Faith Restored » le tout surplombé par des chœurs bien souvent féminins qui rajoutent un esprit étrange. La qualité des compositions ne peut être prise en défaut le travail fait y est remarquable, le son est énorme puissant clair, la voix magnifique envoûtante transporte presque à elle seule le malaise qui y transpire. De plus l’avancée vers la fin est des plus noire, l’ambiance s’assombrie par des bruitages (bébé qui pleure, narration stricte et froide) la voix devient plus lourde plus triste, accompagnée par une musique toujours aussi merveilleuse en émotion.
Pour finir c’est une instrumentale « When The Wall Go Down » avec piano, violon et une voix dépressive puis les guitares arrivent, et notre narration devient plus énervée. Un passage dépressif fort en émotion.
Conclusion une oeuvre magnifique, personnelle (âmes sensible s’abstenir) qui vous transporte dans les méandres du mal, être de l’angoisse et de la mélancolie humaine.
En un mot : MAGNIFIQUE
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe : site officiel d'Evergrey
Vues : 4868 fois