Chronique

EUROPE - ALMOST UNPLUGGED / Hell&back 2008

Europe revient après deux très bons albums nous présenter un live semi acoustique. Un exercice toujours intéressant. Enregistré en Suède, chez eux quoi, nos 5 lascars sont accompagnés de 4 violons pour l’occasion.

On commence par « Got have to faith », qui permet de constater les différences. Et bien celles-ci ne sont pas énormes, John Norum utilise sa Wah-wah, le rythme un peu plus posé, les violons discrets mais présents quand il faut, bref un départ acoustique sympa. A noter que Joey Tempest joue de la guitare sèche durant tout le concert en plus du chant, apport non insignifiant. Un bon début sans forcément dénaturer l’ensemble. Deux extraits du dernier né avec « Forever travelling » et « Devil sings the blues » qui passe très bien même si Mr Nurum est armé d’une guitare électrique (le pourquoi du semi acoustique) dans cette dernière. D’ailleurs quel solo final, un pur régal !! L’exercice est finalement fort réussit, même si un peu plus de prise de risques aurait été bien vu.
Place à une reprise (et ce ne sera pas la seule) avec le « Wish you were here » de Pink Floyd, superbement interprété. Joey est très convainquant, dans le rôle de David Gilmour. Un passage empli d’émotions à quelques jours du décès de Richard Wright. Autre très grand moment avec le retour de « Dreamer » pour moi la plus belle ballade d’Europe. Je vous raconte pas les frissons, qui me parcourent le corps, cette saisie aux tripes et ce refrain magique. Une version presque plus belle que l’original, avec un solo acoustique tout en retenue de John Norum.
Le temps de sécher quelques larmes, que le groupe nous propose sa deuxième reprise avec l’immense « Love to love » d’ UFO. Alors là, quelle surprise, et quel résultat ! John nous sort un solo tout à fait magique dans le plus pur esprit d’un Michael Schenker inspiré.
Je suis gouverné par tout plein d’émotions différentes : joie, nostalgie, mélancolie, excitation, un condensé vibrant et jouissif.
Alors que je n’arrive pas à me remettre de mes émotions, « The final countdown » déboule et là on notera une recherche fort plaisante, qui au final nous donne une toute nouvelle version de ce tube planétaire : bravo ! Puis « Yesterday’s news » remet du rythme qui décape, quel formidable morceau.
Et bien que de bonheur, dites moi, mais c’est encore rien car voilà l’orgasmique « Since I’ve been lovin you » de Led Zeppelin, ce blues déchirant, ici interprété comme il se doit. Quelques petites touches personnelles ne viennent rien gâcher, bref encore un bon point ! Cette fois-ci on reprend du plus ‘simple’ avec « Hero » qui passe bien mais n’apporte pas grand chose, tout en restant une très belle ballade.
Dernière reprise avec le « Suicide » de Thin Lizzy, un bon gros blues rock comme on aime et qui fait du bien. Encore une fois on sent que le groupe s’est fait plaisir en interprétant ces chansons là et c’est réciproque !! Autre petite surprise avec « Memories » pas sortie du placard depuis belle lurette. Un grand plaisir de redécouvrir ce titre vieux de 25 ans (ça me rajeunit pas).
Deux tubes pour finir « Superstitious », toujours aussi remuant et le légendaire « Rock the night » très proche de l’original et donc rien de plus à part une super ambiance.

Conclusion : Sans forcément être le meilleur live acoustique fait, Europe tire son épingle du jeu avec des idées intéressantes, des reprises extraordinaires et une interprétation sans faille. Bref un moment fort plaisant à écouter pour tout le monde. Bravo messieurs, merci pour ces bonnes sensations et à bientôt pour votre suite discographique.
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 4862 fois