Chronique

SYMPHONITY - VOICE FROM THE SILENCE / Limb Music 2008

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les pays de l’est ont aussi leurs combos de symphonic epic power metal. Tiens cette dénomination me rappelle quelque chose…. Rhapsody ! Et vous devinez le label qui nous propose cette première rondelle sur le commerce (et non pour le groupe qui sous le nom de Nemesis avait déjà sortit des albums, mais en distribution plus intime) ; Il s’agit du label lanceur et fervant défenseur de ce style de metal, je parle bien sur de LMP, qui a été le premier label du combo italien Rhapsody – et aussi – du projet Luca Turilli.

Si cela ne vous suffit pas pour vous donner une envie musicale, je vous propose le chanteur ? Et bien il s’agit de …*roulements de tambours* … Olaf Hayer… le chanteur de feu Dionysus mais aussi et surtout Luca Turilli. Quelle originalité ! Vraiment les gars, bravo !
Le meilleur vient de la biographie. Vous lisez que le combo peut être comparer à des groupes comme Stratovarius, Edguy, Sonata Arctica et…. Dionysus ou encore Rhapsody. Je suis surpris là !
Vous allez me dire que je suis tout à fait mauvaise langue, que je critique ce jeune groupe etc. Oui et non.

Oui car il est vrai que niveau originalité musicale, il faut l’avouer, il n’y a rien. C’est du vu, revu, et re-revu. Voire même du copier coller. D’autres groupes le font c’est vrai aussi. Mais prenez le premier morceau « Give me your helping hand » et vous chanterez du Stratovarius (Destiny), « Brings us the light » pour entamer un air de Dionysus. Si vous prenez le morceau en trois parties « The silence », vous penserez à du Luca Turilli sur son album « Prophet of the last eclipse ».
Le côté Edguy ? Vous aimez la chanson Babylon ? Et bien prenez « Searching you ». S’il s’agit de trouver sur quelle chanson Rhapsody fait parties des influences, le choix se tourne vers « Evening star » qui est le morceau épic de l’album et qui sert de pré-conclusion. Le dernier morceau étant une instrumentale de moins d’une minute.

Pour le côté où je ne critique pas, c’est que l’album est sacrément bien foutu, et que les chansons passent comme du petit lait, les unes après les autres. Et mon coup de cœur se protera sur « Evening Star » qui est un bijou.

Il est vrai que les gars ne révolutionnent rien, loin de là même, mais l’album qui nous est proposé se voit être plus que correcte et sera à afficher dans toutes les discothèques de fans d’epic power symphonic metal. Et le chant d’Olaf, comme à son habitude satisfait une nouvelle fois de par son timbre si particulier et sa puissance. Par contre, sur le prochain, va falloir innover !!!
 
Critique : Lionel
Note : 7.5/10
Site du groupe : Site officiel de Symphonity
Vues : 4840 fois