Interview

X OPUS (2011) - James Williams

Bonjour James, merci pour cet entretient. Bien, peux-tu tout d’abord te présenter ?

J’ai commencé à jouer de la guitare à l’âge de 12 ans, après avoir écouté Jimi Hendrix et son « Electric Lady Land ». Ma mère chantait dans un opéra tout comme mon père. J’ai fait mes cours de catholicisme et j’ai participé à la chorale en écoutant du Bach et du Handel. Ma sœur chante pour le San Francisco Metropolitan Opera depuis dix ans maintenant, aussi j’ai eu un passé très musique classique dans mon enfance jusqu’à ce que je me mette à la guitare. Hendrix m’a donné cette envie de jouer. Après deux ans de travail en gros je jouais avec mon groupe dans des petits clubs de ma ville, des clubs sans alcool bien sur car je n’avais que 15 ans. Je voulais faire des chansons originales dans la veine de J. Hendrix, tout en faisant des reprises de Robin Trower et Jimi Hendrix. Ensuite j’ai commencé à écouter du jazz avec Larry Carlton, Al Di Meola, Alan Holdsworth, Gary Moore avec the Colosseum 2. J’ai écouté et appris de Frank Marino et Mahogany Rush, George Benson,Yes, Kansas,Thin Lizzy, War, Ohio Players, Cameo, Steely Dan, James Taylor, Beatles,Toto, Yngwie Malmsteen et Uli Roth. J’aime toute sorte de musique!

Pourquoi as-tu choisi d’appeler ton groupe X OPUS?

En fait je voulais un nom qui pourrait aider le groupe à vendre, et quelque chose avec X dans le nom aide toujours. Des noms comme Kings X, Symphony X, Phantom X etc.. (rires). L’Opus est un mouvement dans une symphonie. Et c’est un nom court, facile à retenir. Et comme le groupe évolue dans le metal progressif avec des influences classiques, le nom était parfait et cool.

… et pourquoi Epiphany comme titre ? C’est un peu étrange car Epiphany est l’interlude dans l’album.

L’Epiphanie est le thème de la pochette et le concept de tout l’album. La définition de l’épiphanie est la suivante : une révélation divine de Dieu, une compréhension ou un réveil soudain. La pochette de l’album montre un chevalier noir, un peu comme un démon, qui représente notre chair extérieure, ou comment Dieu nous voit comme des coupables. Le reflet de cet ange blanc dans l’eau par rapport au chevalier noir en est la représentation. Cela représente le bon qui est en nous, comme Dieu juge les hommes par leur cœur. Notre chaire est notre culpabilité par nature et Dieu connait notre cœur, le bon ou le potentiel d’être bon en chacun de nous.

Tue s le seul musician dans le groupe. Pourquoi ce choix ? Est-ce pour l’argent, pour le gain de temps...?


J’ai tout compose et joué tous les instruments c’est vrai. Les musiciens ne sont pas toujours fiables, et puis j’ai mon propre studio, donc je peux me permettre ce choix et économiser de l’argent. Cela couter très cher d’enregistrer un groupe au complet, et depuis que je peux tout faire chez moi quand je le souhaite de jour comme de nuit, c’était préférable pour moi d’enregistrer l’album comme ça, puis d’envoyer les bandes aux chanteurs pour qu’ils enregistrent leurs voix.


Tu as deux chanteurs: Brian Dixon et David Crocker. Peux-tu nous en dire un peu plus sur eux ?!
Bien sur. J’ai commencé à chercher un chanteur local quand j’eu fini quelques titres. Après six mois de recherches j’ai rencontré Brian Dixon. Il est venu faire l’audition sur « In the heavens ». Je l’ai trouvé vraiment bon pour le peu d’essais qu’il avait fait. J’ai donc arrangé les lignes de chant pour qu’elles collent à sa voix. Je recherchais plus un Russell Allen mais il n’y en a qu’un sur la planète, aussi j’ai travaillé avec Brian et il a fait un super boulot. Quand il eu était trop pris et qu’il ne pouvait pas finir toutes les lignes de chant dont j’avais besoin, il m’a proposé David Crocker. Il chante sur « Angels of war », « I’ll find the truth » et « I will fly ». Ils habitent tous les deux dans la région de Dallas et sont de très bons chanteurs. Brian est le chanteur du groupe, donc c’est lui qui fera les concerts avec le groupe. Je pense que pour le prochain album je ferai quand même appel à David Crocker aussi même si Brian reste le chanteur principal.

.
Dans la biographie, il est marqué que tu as composé 25 chansons en deux ans et tu as du en choisir 10 qui parlent de la même chosent : la Foix, le mystique et la vie.

L’album parle de la Foix chrétienne et pas de thèmes mystiques comme les elfes, les hobbits ou les sorcières. Chaque chanson représente une révélation éternelle de la bible en rapport avec l’épiphanie. Je ne me souviens pas avoir vu mentionner le fait d’un seul Dieu et d’un salut eternel mais je le maintiens jusqu’à ce que quelqu’un imprime mes paroles et non n’en fasse sa propre interprétation.

Certaines chansons font penser à Symphony X, avec leur album V et le thème de l’Egypte ancienne.

J’adore Symphony X. Ils sont les meilleurs pour moi. J’aime aussi Nocturnal Rites, la musique d’Adagio mais les paroles ne m’inspirent pas. Mike LePond, le bassite de Symphony X est un ami. J’aime aussi Killswitch Engaged et bien d’autres groupes. Principalement les groupes de metal progressif, et j’écris beaucoup de les thèmes de la vie, des choix que l’on doit tous prendre pour essayer ou être une meilleure personne. Un exemple, la chanson « Pharaohs of lies » - qui parle de l’esclavage des hébreux par les égyptiens il y a de ça 500 ans. Comme dans toutes les religions qui ont contribuées à l’histoire de l’humanité, elles ne sont pas toutes blanches. C’est de part ces erreurs faites par les hommes que nous devons essayer de ne pas faire les mêmes erreurs.

L’introduction de “I’ll find the truth” me fait penser à un opening de manga. Tu aimes ce style?

Comme pour toutes les compositions de X OPUS il est impératif de lire toutes les paroles du livret. Il n’y a aucune chance de comprendre sans avoir lu les paroles, écouté puis réfléchi sur ce que j’ai dit. Comme pour le son et les arrangements, tout le monde peut comparer avec d’autres groupes par rapport au style de composition. On est tous inspiré par des musiciens mais tout le monde à sa propre façon de composer. Tu peux entendre les influences de tous les groupes que tu écoutes.

Un deuxième album est-il prévu?

Il est déjà écrit et il sera meilleur que le premier je le promets.

C’est la fin fin de l’interview, je te laisse conclure...

On se doit d’aimer et d’aider chacun d’entre nous. Je demande que les gens arrêtent de voler la musique en ligne et qu’ils soutiennent les musiciens car cela nous permet de nourrir nos familles et de payer les factures. C’est du de survivre en tant qu’artiste dans le marché actuel. Mes labels serrent les budgets. Tu peux télécharger pour 10 dollars tout l’album ou acheter le cd et donc aider les musiciens. C’est la seule voix qui nous permette de vivre de notre/votre musique. Achetez l’album de X OPUS et on se verra en concert. Mais sans cds vendus, pas de tournée… Merci à vous !
 
Critique : Lionel
Vues : 1733 fois