Interview

METALLICA (2013) - Lars Ulrich et Kirk Hammet

Metallica : Rencontre autour du film « Through the never »
Rencontre avec Kirk Hammet et Lars Ulrich à la FNAC Ternes Paris le 08/10/2013

Le Forum de rencontre du 4eme étage de la Fnac est plein à craquer ce mardi après-midi. Il est 16h00 et la foule s’impatiente.
Aujourd’hui les Metallica sont sur Paris pour mettre un terme aux 5 semaines de tournée promotionnelle que leur dernière production leur a imposée (Dixit Lars). Demain sort sur les écrans Through The Never, leur dernier film 3D et autofinancé (ça on s’en serait douté). Une fiction tournant autour d’un concert de Metallica incluant les protagonistes dans leur propres rôles et un roadie nommé Trip (Dane DeHaan) chargé d’une « mission »….
C’est toujours un évènement quand quelque chose touche de près ou de loin Metallica, ce monstre inaccessible autour duquel gravitent tant d’histoires plus ou moins fantasmées. Mais cet après-midi c’est un Lars Ulrich décontracté et volubile, comme à son habitude, qui arrive accompagné de Kirk Hammet en costume de mec un peu blasé qui se demande ce qu’il fout là. Ajoutez à cela un « maitre » de cérémonie en la personne de Philippe Manœuvre, et vous aurez une idée du joyeux tableau !
Mise à part l’accent incompréhensible de notre Phil national (il articule l’anglais comme son français, c’est tout dire…), l’interview restera bon enfant et joviale. Lars ne nous éclairera pas beaucoup quant au mystère entourant le synopsis du film, mais sera par contre plus volubile lorsqu’il s’agira de parler de sa conception et des relations entre les membres du groupe.
Il insistera sur le fait que le groupe a prit beaucoup de maturité depuis quelques années. Chacun ayant eu des enfants cela a poser des bases plus saines au sein de Metallica et stabilisé la structure.
D’apprendre aussi que la France est un endroit particulier pour eux (allez un peu de chauvinisme ne fait pas de mal) et qu’ils aiment expérimenter des évènements un peu particuliers devant ce public acquis (Arènes de Nîmes, 3 concerts en une journée en 2003…) .
A la question posée sur la composition « soft » de la Setlist du concert autour duquel tourne le film, Lars répondra qu’il fallait qu’elle soit accessible au plus large public. En mode Best Of, cette Setlist offre malgré tout de bons titres bien speed.
Pas de « news » de dernière minute, ni de révélation quant à la prochaine production du groupe. Dommage!
Finalement c’est un bon moment « friendly » de 45 minutes que nous avons passé avec Lars et Kirk, même si ce dernier paressait plutôt absent. Les fans présents (dont je fais partie bien entendu) repartiront ravis d’avoir pu approcher leurs idoles de si près.
Pour ce qui est de Lars et Kirk, ils remettront le couvert au Grand Rex ou doit être projeté le film en avant-première ce soir.
Une spéciale dédicace au traducteur émérite, qui a dû finalement traduire dans les deux sens pour pallier à l’accent désastreux de Philippe Manœuvre.
 
Critique : Stephan
Vues : 1742 fois