Interview

21OCTAYNE (2014 - Version Française) - Alex Landenburg (batterie)

Quoi de mieux qu'une interview avec une personne humble et forte sympathique...

Salut Alex! Comment vas-tu ? Je suis content de faire cette interview avec toi ; mais un peu déçu car ce n’est malheureusement pas un face à face.

Alex : Salut Lionel ! je suis d’accord avec toi, ça aurait été bien de pouvoir la faire en dace à face mon ami !

Tu as été pas mal occupé ses derniers mois avec l’enregistrement du nouvel album de Mekong Delta, la tournée avec Bonfire, et maintenant tu as la sortie du premier album de 21Octayne; une sorte de super groupe avec tes amis Hagen, Marco et Andrew; Peux-tu nous en dire plus sur ce groupe ?

21Octayne a vu le jour en 2008, au moment où j’auditionnais pour être le batteur de Axxis. C’est comme ça que j’ai rencontré Marco. Avant même qu’il soit décidé que je devienne leur nouveau batteur, j’ai dit à Marco que nous devrions faire un groupe ensemble. Car en fait, l’alchimie s’est faite immédiatement, que ce soit sur le plan musical ou personnel. Quelques temps plus tard, nous avons commencé à jammer avec Andrew, un ami à moi de longue date mais aussi un gars avec qui j’ai toujours voulu jouer. En fait, on avait déjà joué ensemble dans un groupe de fusion en trio, avec le guitariste Kai Stringer. Aussi, une fois que nous avions commencé à jammer ensemble, nous avons rapidement compris que c’était là, c’était ça !
Par la suite, Andrew nous a suggéré Hagen, qui ironiquement vivait juste à côté de chez nous. Je dis ironique, car on cherchait un chanteur d’envergure internationale.

Pour promouvoir le groupe, vous avez réalisé une vidéo du titre “The Heart (save me)”, qui a atteint le première place de charts rock de Itunes. Aviez-vous espéré un tel résultat aussi rapidement, et qu’avez-vous ressentit ?

Pas du tout. Honnêtement, je ne pensais pas avoir un si rapide succès. Nous nous étions juste dit qu’il fallait qu’on sorte quelque chose à ce moment là parce que les gens attendaient un signe de vie réel du groupe. Notre ami Dominik Louis a fait de l’excellent travail avec la vidéo. Il a vraiment capturé l’esprit et l’ambiance au sein du groupe quand nous jouons tout simplement ensemble.

Le résultat dans les charts vous a permis de signer avec le label Afm Records. Mais est-ce que d’autres labels vous ont approchés, et pourquoi de choix là ?

On a été contacté par d’autres labels en effet. Mais depuis que Marco et moi-même avons eu une bonne expérience avec Afm, ils étaient en haut de notre de liste des labels souhaités. Quand nous avons commencé à parler plus sérieusement avec eux, nous avons aussi réalisé qu’ils étaient très enthousiastes pour le groupe. A partir de ce moment là, il n’y avait plus de doute dans notre esprit. On savait qu’il fallait être avec eux.

Petite question, et petite blague en passant… Que penses-tu du fait d’être signé sur le même label que l’autres Rhapsody ?

(Rires). Je me doutais que tu allais me poser une question à propos de ça. Pour être honn^te, je n’y pense pas vraiment. Plus particulièrement parce que 21Octayne et Rhapsody Of Fire sont très différents musicalement parlant. Il n’y a donc pas de compétition en nous ou quoi que ce soit.

Avant même la sortie de l’album, le groupe est partit en tournée acoustique promotionnelle à travers l’Europe, et ce aussi avant même d’être signé. Comment avez-vous eu cette opportunité ?

Les crédits vont à notre incroyable manager Robert Schiefer, qui a eu l’idée de faire ces sessions d’écoute. Il a tout monté de lui-même. Et je pense qu’on a créée un vrai buzz grâce à ça. Je peux te dire que les gens se sont vraiment intéressés au groupe et à ce qu’il allait faire.

Par la suite vous avez réalisé un deuxième single en vidéo “Dear friend”, qui est bien différent du premier. Plus lourd, agressif que « The Heart (save me) » qui est plus orienté pop rock.

C’était très important pour nous. 21Octayne est un groupe qui est très varié niveau musical. Dans notre musique, il y a des éléments de différents style musicaux, et plus particulièrement pour Marco et moi-même avec notre passé musical dans le Metal. Il était donc très important pour nous de réaliser un second single qui couvre un autre aspect musical du groupe.

A ce que j’ai pu voir, les retours pour cet album sont impressionnants, même si on connaît le potentiel des musiciens. Qu’en penses-tu ?

Je ne pourrais être plus heureux. Tu espères avoir un tel résultat mais tu ne sais pas s’il arrivera. Plus particulièrement depuis qu’il est très difficile de faire sa place avec tout se monde. Je suis extrêmement content de lire toutes ces superbes chroniques venant de tous ces magazines metal. Je ne te cache pas que j’avais un peu peur au début, pensant que les gens attendaient quelque chose de bien différent et qu’ils puissent être déçus où attendent trop de la musique de ce premier album. Mais ça a été l’exact opposé. Les gens adorent l’album et ça nous rend heureux et prometteur pour le futur.

Il y a deux chansons dans l’album que j’apprécie plus que les autres. La première est la puissante « Your life », et ensuite la ballade « Into The Open ». Que représentent ces deux titres pour toi ?

Ce sont aussi deux de mes favorites. Les deux chansons représentent beaucoup de choses pour mois et ce pour différentes raisons.
« Your life » est un très bon exemple de la diversité musicale du groupe. Il y a plusieurs styles musicaux dedans, et il se passe aussi beaucoup de choses dans ce titre. Je pense qu’on a voulu cacher tout ça dans une chanson accessible mais aussi plaisante qui représente plus de fan de rock. Et c’est ça l’essence du groupe pour moi. Si tu y prête attention, beaucoup de choses se passent dans ce titre. Mais si tu l’écoute comme une bonne chanson, ça marche aussi !
« Into the open » est une sorte d’anthem pour le groupe. Ce n’est pas juste le titre de l’album. C’est aussi mettre soit même sur le fait accompli. Et sur ce point par rapport à nos carrières respectives, chacun d’entre nous ayant du succès dans nos groupes respectifs, sortir quelque chose ensemble et de particulier a été un vrai challenge. Mais c’était la bonne chose à faire. Et grâce à ce titre nous sommes énormément diffusés à la radio en Allemagne. Mais je n’en espérais pas autant au tout début honnêtement.

Vous tournez aussi beaucoup en Allemagne. Peut-on espérer vous voir jouer en France ?

On a fait quelque chose comme 20 concerts récemment en Allemagne. Mais bien sur, on veut jouer en France. Je suis vraiment impatient. Tu sais que j’aime la France et et que j’y ait beaucoup d’amis, comme toi. Et j’ai ce sentiment que les français vont adorer ce groupe.

On ne va pas parler de 21Octayne maintenant, mais peut-on avoir des infos sur le prochain album de Luca Turilli’s Rhapsody?

Tu t’es rendu compte qu’il y a du retard par rapport à ce qui était annoncé pour Rhapsody. Mais la chose est… avec d’autres groupes, cela pourrait être un mauvais signe ; mais pas avec Luca. La vérité est qu’il faut du temps pour écrire un album qui vaut le coût pour le groupe mais pour Luca aussi. Il ne sortira jamais quelque chose qu’il ne considère pas comme terminé et pour ma part, « Prometheus » sera ni plus ni moins que le meilleur album, la pièce maitresse de la carrière musicale de Luca. Je suis vraiment impatient de commencer l’enregistrement de la batterie.

La coupe du monde de football arrive à grands pas, et je sais que tu aimes ce sport. Vas-tu soutenir l’Allemagne, et / ou d’autres équipes ?

Bien sur que j’aime le football. Et au passage, cela a été une des premières choses que Luca m’a demandé avant de rejoindre Rhapsody. Je n’oublierai jamais ça. Il a dit quelque chose comme : « Ok, j’ai une autre important question… aimes-tu le football ? ». Si j’avais eu quelque doute ou non pour rejoindre Rhapsody, à ce moment là ils avaient tous disparus et j’ai su que j’allais aimer ce gars !
Pour en revenir à ta question, bien évidemment je soutiens l’équipe allemande, et je leur souhaite le meilleur. Mais soyons réalistes, ça va être difficile même si les qualités individuelles des joueurs sont là. A ce jour, aucune équipe européenne n’a gagné une coupe du monde quand elle se tenait en Amérique du sud. Le Brésil est l’équipe qui à le plus de chances pour cette coupe. Et oui, je soutiens d’autres équipes en plus de l’Allemagne. J’ai toujours été proche de l’Argentine par exemple, et je me sens proche de l’Italie aussi à cause de tous mes amis italiens qui sont aussi fous de ce sport que je le suis. Je soutiens aussi l’équipe française, enfin si c’est une équipe. Je n’ai pas aimé la manière dont ils se sont comportés et présentés lors des derniers tournois. Ils n’ont rien à voir avec la fabuleuse équipe de 1998. Je croise mes doigts pour que ce soit meilleur cette année !

On arrive à la fin de l’interview Alex. Merci beaucoup, et j’espère te voir bientôt. A très vite !

De rien mon ami (ndlr: en français svp!). J’espère aussi te voir bientôt. Merci de ton soutient et merci pour ces superbes questions !
 
Critique : Lionel
Vues : 1878 fois