Interview

BLUE COUPE (2014) - Dennis Dunaway (Basse)

Bonjour Dennis. Merci de prendre le temps de répondre à mes questions. Bien, Peux-tu nous présenter ce groupe qu’est BLUE COUPE ?

Les frères Joe et Albert Bouchard sont devenus célèbres pour leur travail avec le line-up d’origine du groupe Blue Öyster Cult. Ils jouent de plusieurs instruments et leurs tempéraments se mélangent parfaitement. Joe joue de la guitare, du piano et est le chanteur principal pendant qu’Albert joue de la batterie et chante aussi. Pour ma part j’ai été un des membres fondateurs du groupe Alice Cooper. Je joue de la basse et chante aussi.

Quand as-tu rencontré tes frères d’armes, et d’où est venue l’idée de faire de la musique ensemble?

J’ai vu Blue Öyster Cult dans un festival plein air en Caroline du Nord en 1972. J’ai trouvé leur musique vraiment géniale, et les gars d’Alice Cooper ont accepté de leur demandé à ce qu’ils tournent avec nous. Nous sommes devenus des amis au niveau musical mais aussi en privé depuis ce moment là. Une personne nous a demandé de un concert, juste tous les trois. Nous avons joué pendant plus de trois heures, et voilà où nous en sommes sept ans après.

Comme définirais-tu la musique du groupe Blue Coupe, qui semble très inspirée par les années 60.

Nous adorons les changements dans les chansons mais on ne peut pas s’en détacher, car avec toutes ces années de jeu, nous avons tous développés des styles très reconnaissables. Aussi quelques personnes vont nous dire que quelques unes de nos chansons sonnent intentionnellement comme celles que nos groupes précédents, et que nous imitons ce que nos groupes d’origines font, mais ils sont en fait familiarisés avec nos styles musicaux, et c’est comme ça que nous jouons.

Vous avez pas mal d’invités, principalement sur votre dernier album. Vois-tu ce groupe comme un moyen de te faire plaisir avec tes amis de longue date ?

C’est exactement le principe et le but de ce groupe. Et les fans sont aussi une grosse partie du groupe. Ils sont nos amis de longue date.

Cette fois-ci Alice Cooper chante pour toi sur la chanson « Hallow’s Grave ». La boucle est bouclée.

Oui, Alice a fait une prestation incroyable sur cette chanson. Cela peut être une boucle bouclée dans un certain sens mais nous avons encore un long chemin à parcourir.

En parlant d’Alice, parlons un peu de lui. Tu as quitté le groupe Alice Cooper et tu es resté discret. Qu’as-tu fait pendant ce temps ?

Je n’ai jamais quitté Alice Cooper. Personne ne va quitter quelque chose aux quels ils sont vraiment passionnés et attachés. J’ai eu le cœur brisé, une désillusion et une amertume. J’en suis presque mort mais je m’en suis sortit grâce au soutient de ma femme Cindy, et je suis revenu sur les rails.

Tu as aussi joué pour lui dans « Welcome 2 my Nightmare ». Comment se sont passées les retrouvailles. Je veux dire, jouer avec les musiciens après tout ce temps.

C’était super comme toujours. On s’est éclaté, même Bob Ezrin. Nous avons tous sentis que nous pouvions faire cet album en deux semaines.

A ton avis, quel est le secret de la longévité d’Alice Cooper?

Alice et moi même étions des coureurs de fond à l’école. Nous avons appris à gérer la distance et les efforts quelque soit le prix.

Quel est le meilleur souvenir que tu gardes de cet âge d’or, et aussi de la partie Blue Coupe ?

J’étais et suis très fier de notre achèvement collectif. Nous étions des adolescents partageant un rêve et partageant aussi les durs labeurs et sacrifices qui ont été nécessaires pour réaliser ce rêve. Nous avions imaginé faire quelque chose qui n’avait jamais été fait jusque là, et « Hell or High Water », nous l’avons fait. Je chérirais toujours ça.
Blue Coupe est un groupe de trois amis qui ont joué dans le top des groupes de rock et qui survivent avec leur amour profond de la musique qui leur tient tant à cœur. Viens nous voir et tu te sentiras comme le bienvenue dans cette aventure.

Nous arrivons à la fin de l’interview. Merci encore. Je te laisse conclure et dire un mot à nos lecteurs.

L’argent et la gloire ne sont rien compares à la joie que procure la musique. Nous sommes reconnaissants envers chaque personne qui nous écoute.
 
Critique : Guillaume
Vues : 1748 fois