Interview

FORTY DEUCE (2005) - Richie Kotzen

“Nothing to lose” semble être le titre parfait pour un tel album hard rock ?

> Exactement ! Cela signifie le point zéro, le point de départ, en gros : « n’aies pas peur de te tromper, rien à perdre ! »

Richie Kotzen, tes vocaux sont très impressionnants. Qu’en penses-tu ? En es-tu satisfait ?

> Je suis très content de ce que j’ai fait. J’essaie de pas trop prendre les choses au sérieux., après tout je ne suis pas là pour sauver des vies, mais juste pour faire un peu de musique. C’est tout ce que j’ai toujours voulu faire. Ecrire des chansons et me produire sur scène et entendre les gens dire « nous aimons ce que vous faites, vraiment ».

Richie, te considères-tu plus comme un guitariste chantant ou un chanteur jouant de la guitare ?

> Oh, question difficile ! Tu joues sur les mots là ! Alors, pour te répondre, cela dépend de la chanson. Si la chanson débute par des vocaux et que la guitare suit, alors je suis un guitariste chantant. Maintenant, si je chante après avoir joué un morceau de guitare, je suis un chanteur jouant de la guitare. Mais, si je joue de la guitare en même temps que je chante, dans ce cas-là je suis un guitariste chantant bref un guitariste qui sait chanter. Merde, qu’est-ce que je raconte ?…

Taka est un très bon guitariste. Vous avez réussi à créer un duo à la fois original et super efficace. Comment travailles-tu les parties de guitare avec lui ?

> Je lui dis ce qu’il a à jouer. Comme il a déjà vu mon côté obscur, depuis, il n’ose même pas me tenir tête. Non vraiment, je plaisante ! Taka a de nombreuses et bonnes idées même si parfois il semble un peu confus. Il est une part importante dans le son du groupe.

Il n’y a pas de temps-morts dans cet album et il ressemble à un bon vieux « sex, drugs and rock n’roll » album. Ne penses-tu pas que « Nothing to lose » est le meilleur moyen de redonner un peu de raîcheur dans le style de musique plutôt ancien qu’est le hard rock ?

> Bien sûr que je le pense.

Avec une telle énergie dans cet album, je pense que votre musique doit prendre toute sa dimension sur scène, non ?

> Effectivement ! D’ailleurs, en ce moment nous sommes en Italie et ensuite nous irons en Espagne. Je te rassure, beaucoup d’autres shows vont suivre…

Les critiques sont plutôt bonnes. T’attendais-tu à un si bon accueil ?

> Je suis très heureux par rapport à cette réaction. A vrai dire, je ne m’attendais vraiment pas à autant.

Maintenant vous ne pouvez nier l’évidence et donner à votre public un autre p****n d’album ! Cela te stresse ou au contraire te motive ?

> En fait, je fais juste ce que j’ai toujours su faire. Ecrire des chansons, donner des shows, et bien d’autres genres de choses…

Peux-tu me décrire ta rencontre avec Thr3e, Ari and Taka ?

> Je me suis dit « mais que font ces gars dans ce putain de cirque ? ». Trois gars dont un Mohawk et ses 1,93m, Ari et ses 1,95m et ses cheveux fous, Taka plus petit avec ses cheveux en pics et tous recouverts de tatouages et de piecings. Ayant passé ma vie sur la route dans un cirque ambulant à travers tout le nord-est, je me suis dit « putain, c’est ça qu’il me faut ! ». Je me suis alors exclamé « allez c’est parti ! ». Où dois-je signer ? Après quoi, nous avons commencé à écrire des chansons. Je savais déjà à ce moment-là qu’on allait vraiment prendre du plaisir à travailler ensemble et que l’écriture musicale en serait beaucoup plus aisée.

Peux-tu m’en dire plus sur la scène hard rock et/ou metal américaine ? Es-tu optimiste ou pas à son sujet ?

> En fait, les autres scènes ne m’intéressent pas. Je n’y prête pas beaucoup d’attention. Franchement, je fais de la musique parce que j’adore ça et c’est ce que je sais faire le mieux. J’ai conscience que le rock est devenu underground aux Etats-Unis, mais de toute façon, j’ai toujours été underground et ce n’est pas la popularité qui m’intéresse. D’ailleurs, je ne pense pas que j’y perde quoique ce soit.

Un dernier mot pour tes fans français ?

> Allez sur ma page perso et téléchargez ma nouvelle chanson « you can’t save me » gratuitement !!! (http://www.richiekotzen.com/)

Merci

 
Critique :
Vues : 1866 fois