Interview

BLIND CHANNEL (2021) - Joonas Porko (Guitare)

Les Finlandais de Blind Channel ont terminé sixième de l’Eurovision avec leur titre « Darkside ». Encore une preuve que l’Eurovision n’est désormais plus réfractaire au metal. Entretien avec le fort sympathique Joonas Porko, guitariste du groupe.

« Vous représentiez la Finlande à l’Eurovision cette année. Malgré le fait que vous ayez déjà sorti trois albums peu de monde vous connaissait en France. »


« C’est possible. Nous travaillons d’arrache-pied depuis 2013 et en récoltons les fruits aujourd’hui puisque de plus en plus de gens nous connaissent désormais. Ce n’est que le commencement et nous avons hâte que le public français nous découvre encore davantage. »

« Est-ce que ces trois albums ne sont sortis qu’en Finlande ? »

« Notre label était basé en Finlande, notre distribution était mondiale mais bien sûr c’est difficile d’être entendu par le plus grand nombre. Nos deux derniers albums sont sortis en Suisse, Allemagne et Autriche et peu à peu nous avons élargi notre audience de par le monde. »

« Le premier album date de 2016. C’est l’année où vous avez formé le groupe ? »

« On a commencé en 2013. Nous avons d’abord sorti des disques en indé avant de signer avec un label en 2015. Le premier album est sorti en 2016. C’est dingue de constater combien nous avons progressé depuis en tant que groupe et en tant que songwriters. »

« Vous jouez une sorte de nu-metal/metal alternatif. C’est ce que vous préférez en musique ? »

« Nous n’avons jamais aimé appeler notre musique rock alternatif ou nu-metal ni même cataloguer la musique que nous faisons. S’il y a vraiment besoin de décrire ce que nous produisons en deux mots alors ce serait : pop violente. Nous écoutons de la pop, du rap mais aussi du metal et nous essayons d’assembler à notre sauce des musiques de plusieurs horizons différents de la meilleure manière possible. Après on met tout cela dans un shaker et tu obtiens la prochaine chanson de Blind Channel. On peut faire un morceau pop comme un morceau metal mais au final cela sonnera toujours Blind Channel. »

« Qu’avez-vous ressenti sur le fait de représenter votre pays à l’Eurovision ? »

« On a trouvé que notre pays avait des couilles de nous faire représenter la Finlande à l’Eurovision car c’était risqué. En Finlande il y a de mauvaises habitudes de la part de certaines personnes qui consistent à se moquer des artistes locaux ou de l’équipe nationale de hockey lorsqu’ils ne rencontrent pas assez de succès. Nous n’y faisons guère attention car nous savons que nous sommes bons et avons confiance en nous. Personne ne pourra nous arrêter de faire ce que nous avons toujours voulu faire. »

« Comment avez-vous choisi « Darkside » pour être le morceau que vous joueriez à l’Eurovision ? »

« Cela a été un choix facile. On avait plusieurs bonnes démos mais nous voulions avoir pour l’Eurovision le titre qui ferait le plus trembler le concours sur ses bases. Cela a été l’une des meilleures décisions de notre vie que de choisir ce morceau pour cette soirée. »

« Vous n’êtes pas le premier groupe metal à passer à l’Eurovision. Penses-tu que le concours est plus ouvert que par le passé au genre ? »

« Oui et non. Pour moi le plus important est d’amener quelque chose de frais dans ce concours. A ce niveau le rock et le metal représentent quelque chose de frais après des années de musique électronique et de hip/hop. C’est juste mon opinion personnelle. »

« Vous avez terminé sixième du concours. C’est très bien mais espériez-vous faire mieux ? »

« Pour nous finir sixième était parfait. Notre objectif était d’être dans le top 10 et nous avons réussi. Mais l’ambition était surtout de participer à ce concours et de permettre ainsi à l’Europe de nous connaître. Nous avons maintenant un super contrat avec Century Media/Sony Music et de nombreux nouveaux fans. Cela représente tout ce que nous pouvions espérer de mieux. »

« J’imagine que l’Eurovision vous a ouvert de nombreuses portes. »

« Absolument. Notre fan base est bien plus importante aujourd’hui. C’est incroyable. Ce qui l’est encore davantage c’est que notre morceau est actuellement dans le top 50 des titres rock les plus joués sur les radios US. »

« Il va y avoir de nouveaux singles de Blind Channel bientôt ? »

« Oui et je peux te promettre que cela en vaudra la chandelle. »

« Un nouvel album est en prévision ? »

« Oui. On l’enregistre cet été. Il sortira en 2022. Il va tout exploser. »

« Vous étiez à l’Eurovision. La Finlande était pour la première fois de son histoire qualifiée pour une compétition majeure de foot. Cela semble être l’année de la Finlande. »

« Oui la Finlande a été forte cette année en ce qui concerne la musique et le sport. Nous aimons beaucoup le sport. Ces résultats nous font chaud aux cœurs. »

« Une chance de vous voir live en France ? »

« Absolument. On tournera en Europe l’an prochain. On se voit en France dès que l’on viendra y jouer. »

Interview faite par Pierre-Arnaud Jonard
 
Critique : Lionel
Vues : 1842 fois