Interview

NEW FAVOURITE (2021) - Groupe

Après un premier EP plutôt orienté post-hard-core, New Favourite en sort aujourd’hui un second à la tonalité plus pop/punk. Dans un style comme dans l’autre le groupe se révèle excellent. Entretien.

« Le deuxième EP arrive peu de temps après le premier. »


« Le premier était sorti presque un an après son enregistrement. On a décidé de sortir plusieurs EP de cinq titres à la suite. On a été vite pour celui-là. »

« Vous n’aviez pas pensé à faire un album ? »

« Nous n’avions surtout pas pensé qu’il y aurait une pandémie. Il y a aussi le fait que l’on voulait avoir une actu régulière. Avec le confinement le premier Ep est tombé à l’eau. On va sortir les deux EP ensemble en version physique. Il n’y a pas eu de Cd physique à part pour les promos. »

« C’est dommage car les pochettes sont super belles. »

« On va mettre les deux pochettes en une seule. On va faire une édition limitée de nos Cd. On invitera par la suite des graphistes pour dessiner les futurs pochettes. »

« Vous venez de différents groupes. Vous vous êtes rencontrés après un concert à Ostrava pour monter ce groupe, c’est cela ? »

« Oui on a décidé là-bas de faire un groupe ensemble. On a fait une fête à Ostrava après un concert de nos groupes respectifs dans un squat et on a décidé de faire ça. On se connait tous depuis longtemps. »

« Vous venez tous de la scène post hard-core. »

« Oui. Nous sommes très fans de groupes comme Converge ou Dillinger Plan Escape. »

« Les deux EP sont assez différents. Le premier très post hard-core à la Quicksand, At The Drive in. Le second plus pop. »

« C’est tout à fait ça. Le premier était fait pour voir où tout cela nous amènerait. Avec celui-là on a été dans un truc plus pop, c’est vrai. Je n’écoute pas trop de rock actuel ce qui est le cas des autres membres du groupe. Dans le premier EP il n’y avait pas trop de refrains. Là on en a mis. Par rapport à At The Drive In, Quicksand, oui ce sont des groupes que l’on apprécie. »

« Il y a un son très ricain sur cet EP. »

« Oui cela vient de nos différentes influences. Sur ce disque il y a un côté à la Queens of the Stone Age, Foo Fighters. »

« Cela sonne très punk pop en fait»

« Peut-être. C’est vrai que la mélodie est importante sur cet EP. On a eu envie de pousser ce côté-là. On a été dans le truc couplet/refrain. Les arrangements ont été poussées ce qui amènent aussi sans doute à ce côté pop. »

« La pochette aussi fait très pop. »

« C’est vrai. On a voulu faire éclater les couleurs. Qu’il y ait un côté presque trop gentil. Ce personnage que l’on voit sur la pochette vient de l’illustration d’un vieux livre américain. On ne sait pas vers quoi il court. Cela représente la situation post-covid ou au final rien n’a changé alors que l’on espérait voir un monde nouveau. »

« Le disque sonne positif malgré tout. »

« Oui et pourtant les thématiques sont sombres. J’ai réfléchi aux rapports entre les gens, aux ruptures amoureuses, aux moments difficiles de la vie. »

« Godspeed » parle des faux amis ? »

« Oui, des amis qui ne sont plus là au moment où ca ne va pas. »

« Le premier confinement a été dur pour le groupe ? »

« Pour moi il l’a été. Je me suis retrouvé seul à la campagne, isolé. Maintenant on veut aller vers des choses meilleures. Avec cet Ep, comme le titre l’indique, on cherche la lumière. »

« Vous avez fait un clip pour « Godspeed » »

« Oui c’est un pote de longue date de Pierre qui l’a réalisé. Les clips enrichissent les disques. Pour moi c’est comme une pochette améliorée. »

« Vous avez eu de très bons retours pour le premier EP. »

« Il a eu de bons retours oui. On en a eu de bons de la part des journalistes, des radios. Il a été écouté mais il y a eu la frustration de ne pas avoir pu le jouer live. On a eu juste eu des chiffres d’écoute et ça fait bizarre. On a eu raison malgré tout de le sortir à ce moment-là. »

« Il y aura un album par la suite ? »

« Oui mais pour le moment on veut profiter de ces deux EP et surtout de les jouer live. »

« Vous aviez donné des live avant le premier EP ? »

« Oui mais très peu. On a fait quelques premières parties. On devait faire le tremplin du Festival de l’Erdre qui a été annulé. »

« Est-ce que cela a coupé l’élan du groupe ? »

« Cela a été surtout de la frustration. Après on est tous dans le même bateau. Il ne fallait pas que ça dure trop longtemps. Là on est un peu à la limite de ce qui était supportable. »

« Vous jouez à Laval le 28 Octobre. »


« Oui c’est un peu comme la release du EP. On a enregistré à Laval donc on joue là-bas. »
 
Critique : Pierre Arnaud
Vues : 1867 fois