Interview

LOKURAH (2022) - Pierre Jean (Guitare)

Dix ans après « The Time to Do Better” Lokurah revient enfin avec un très bon nouvel album « Distorted Truth » que l’on attendait plus. Entretien avec Pierre-Jean, guitariste du groupe.

« Votre précédent album « The Time to do better” date de 2012. Le groupe s’était séparé entre temps ? »

« Non il n’y a jamais eu de split. Il y a eu plusieurs changements de line-up qui ont fait perdre beaucoup de temps. On a fait pas mal de concerts, on a composé. Je reste le seul membre d’origine du groupe. Sur le nouvel album il y a des compos anciennes et d’autres plus récentes. »

« Tu as fait quoi durant toutes ces années ? »

« Je n’ai jamais arrêté le groupe. Je n’ai pas arrêté de faire des riffs. On a été, notamment sur le deuxième album, sur des gros riffs metal hard-core. On compose de manière un peu différente aujourd’hui. »

« Il y a une évolution musicale entre le précédent album et celui-ci je trouve. »

« C’est vrai. L’évolution est récente. Le chant clair est plus marqué désormais. Après, les influences death/mélo à la At The Gates sont toujours là. »

« Comment en êtes-vous arrivés à faire mixé et masterisé l’album par le cultissime Fredrik Nördstrom ? »

« C’est vrai que c’est un gros nom. J’adore ces mix. On avait commencé à le contacter en 2013. Je l’ai recontacté des années après. Tout s’est fait à distance. Avec une bonne connexion Internet aujourd’hui tu peux tout faire. J’étais très content des prods des premiers albums mais je voulais essayer autre chose. »

« Tu considères le groupe comme un groupe death ? »

« C’est toujours difficile de s’auto-qualifier. Le premier album était très metal/hard-core. Le second aussi mais un peu moins. Il y a un côté metal moderne chez nous. Également du Machine Head des débuts et du In Flames des grandes années. »

« Vous faites toujours du death bien lourd mais n’oubliez pas la mélodie. »

« C’est vrai. C’est important d’avoir des variations. Je ne crache pas sur les mélodies. On les a intégré dans les compos du dernier album. »

« Pour la pochette vous avez fait appel au très talentueux Stan W Decker. »

« C’est un très bon ami. On a toujours travaillé ensemble. Je le connais d’abord comme ami avant de le connaitre en tant que graphiste. Il a fait tellement de supers pochettes de disques notamment pour Blue Öyster Cult. »

« Juste avant la sortie de l’album vous avez sorti une vidéo pour « In these Grey Times ». »

« Il y avait la volonté de faire plusieurs vidéos. Les gens écoutent la musique différemment aujourd’hui et cela ne me gêne pas d’avoir publié 3, 4 singles avant la sortie du disque. »

« Surtout que les singles sont tous dans des styles très différent. »

« C’est vrai. Les deux premiers sont les plus accrocheurs. Le troisième a un côté At The Gates en plus moderne. Le quatrième est très metal hard-core à la Hate Breed. »

« Vous avez signé chez Crimson Productions. »

« C’est un nouveau label crée par le chanteur de Destinity. On est très content d’avoir signé chez eux. »

« Il y a des concerts prévus ? »

« On cherche en ce moment. On est quand même un groupe de scène. On a envie de rejouer live bientôt. »

Interview par Pierre Arnaud Jonard
 
Critique : Lionel
Vues : 94 fois