Live Report

CONFERENCE DE PRESSE WITHIN TEMPTATION - 13.01.07 (PARIS)

 
Rendez-vous en ce samedi matin au Hard Rock Café de Montmartre pour la pré-écoute du prochain album de Within Temptation, à savoir « The Heart Of Everything » (sortie prévue pour le 12 mars 2007), suivie d’une conférence de presse donnée par le couple du groupe, il s’agit bien évidemment de Sharon Den Adel (chant) et de Robert Westerholt (guitare).



Je ne m’attarderai pas trop en détails sur l’écoute du nouvel opus des Hollandais car une critique sera faite ultérieurement (restez branchés ! ;) ). Juste un mot pour donner mon sentiment –ne l’oublions pas, après seulement une écoute– à propos de ce dernier.

Ce n’est pas un mauvais album loin de là, mais ce n’est pas non plus un chef d’œuvre. Parmi les bonnes surprises, je citerai la grande variété du chant de Sharon, c'est-à-dire qu’à plusieurs reprises on entendra la Belle opter pour une tonalité plus grave (qui n’est vraiment pas déplaisante, au contraire même), voire parfois une sonorité de type « radio » (comme si elle parlait dans un vieux micro).

Autre satisfaction, et non des moindres, la présence plus … « présente » des guitares ! C’est quand même un comble d’avoir deux guitaristes et de ne pas s’en servir (cf. « The Silent Force »). Là, l’erreur est en partie réparée car ce n’est pas non plus un disque de heavy, mais force est de constater que l’album sonne quand même plus brut. Il y a même quelques (légers) soli.

Enfin, deux ou trois morceaux sortent vraiment du lot (« Our solemn hour », « All I need ») et seront à coup sûr des futurs hits.
Tremblez « Mother earth » et autre « Ice queen » :P
En ce qui concerne les aspects moins positifs (car ils ne sont pas forcément trop négatifs non plus, surtout pour les fans de « The Silent Force »), j’ai trouvé les orchestrations un peu trop « identiques ». Dès la première écoute, on reconnaît Within Temptation car elles paraissent se répéter (comme celle dans l’intro de la version cd de « Stand my ground » par exemple). Enfin cet album reste dans la lignée de son prédécesseur au niveau sonorités et musicalité, bref ambiance générale.
Vous l’aurez donc compris, je n’ai pas été déçu par cet album, mais je ne l’ai pas trouvé non plus transcendant. Comme signalé plus haut, cet avis sera susceptible de changer (ou pas) après plusieurs écoutes de ladite galette.



Je vous redonne la play-list de l’album (attention certains titres sont susceptibles de changer d’ordre) :



1.The howling

2.What have you done

3.Frozen

4.The heart of everything

5.All I need

6.Our solemn hour

7.Hand of sorrow

8.The cross

9.Final destination

10.Forgiven

11.The truth beneath the rose



Pour ce qui est de la conférence de presse , quatre thèmes principaux s’en sont dégagés, à savoir 1) le titre et la pochette de l’album 2) le single 3) les autres morceaux 4) la tournée.



1)le titre de l’album, « The Heart Of Everything », renvoie au fait qu’il ne faut pas croire tout ce que l’on veut nous faire croire, ou faire ce que les autres veulent que nous fassions. Il faut rester le seul arbitre et décisionnaire à la fois de sa vie ou tout simplement de ses propres choix. Il faut rester humble et prendre du recul. C’est ce que veut nous montrer, de manière assez symbolique, la pochette de l’album. Nous sommes le centre, le cœur de nos propres décisions et le fait que les yeux de Sharon soient bandés ne renvoie pas forcément à la valeur de justice, mais plutôt à celle de l’honnêteté. Soyons honnête avec les autres, mais aussi envers nous-mêmes.



2)s’il est un single qui aura fait couler beaucoup d’encre auprès des fans du groupe, c’est bien celui-ci. Ce duo avec Keith Caputo (Life Of Agony), intitulé « What have you done » porte bien son nom. En effet, c’est ce que les fans de la première de Within Temptation pourraient dire au groupe (« Qu’avez-vous fait ? ») leur reprochant de lorgner vers un metal américano-commercial à la Evanescence. Ce serait quand même le comble que le groupe « initiateur » (Within Temptation) copie son « copieur » (Evanescence). Sans mentionner le groupe de Amy Lee, les deux leaders hollandais préfèrent « défendre » leur chanteur guest. Pour eux, cela a été un choix naturel car ils sont très fans de la voix de Keith Caputo. De plus, ce morceau a été l’un des premiers composé et enregistré. Précision est également faite qu’en aucun cas, le nouveau label du groupe (Roadrunner records - USA) n’a réclamé ce single. Au final, tout le groupe en est très satisfait.



3)les orchestrations de cet album ont été faites en Tchéquie (Orchestre de Prague) et mixé en Suède. Le groupe a voulu mettre en avant ces dernières ainsi que les riffs de guitares, de manière à rendre l’album plus dynamique que « The Silent Force ». Le chant de Sharon est également différent que sur le précédent album, à savoir un chant plus bas, plus grave. Chose qu’elle va essayer de réaliser sur scène. Le groupe est également ouvert à tous les médias. En effet, le titre « Stand my ground » (« The Silent Force ») sera présent sur le film « Blood & Chocolate » (sortie américaine le 26 janvier 2007), le titre « Final destination » est directement tiré du fil du même nom et traitera de la destinée, enfin, le titre « The howling » a été spécialement composé pour le jeu vidéo « The Chronicles Of Spellborn ». Par contre, à l’inverse de « The Silent Force », « The Heart Of Eveything » ne bénéficiera pas d’une présentation spéciale (cf. promo le 8 novembre 2004 au Bataclan).



4)hormis la tournée européenne qui démarrera le 14 mars aux Pays-Bas (avec quatre dates en France qui sont Lyon, Lille, Strasbourg et Paris), le groupe sera heureux de découvrir des pays tels que l’Amérique du Sud, l’Ecosse et les USA. D’ailleurs, ils sont empressés de rendre visite à leurs « nouveaux fans » américains, où cela marche très bien, et ce, même s’ils n’avaient rien prévu.
En tout cas, nous, leurs anciens fans, les attendons de pieds (ou plutôt d’oreilles et d’yeux) fermes !
 
Critique : Secret Sfred
Date : 2007-02-20 16:11:35
Vues : 1637 fois