Live Report

AC DC - The Answer - Stade Velodrôme - Marseille - 12/6/2009

 
[Intro + The Answer par Lionel / AC DC par Guillaume]


Il ne va pas s’en dire qu’une telle date dans le sud de la France ne se loupe pas, aux vues du nombre de concerts metal proposés : c'est-à-dire trois fois rien. Aussi, voir The Answer (groupe que j’attendais de voir en live depuis un moment) et AC DC (comme pour The Answer, une longue attente) sur une même date, mon engouement, et voire aussi celui de la quasi-totalité de l’équipe du webzine (étaient présents : Secret Sfred, Burno, Bierrr, Guillaume et Lionel) , a été rapide.

Une fois ma place trouvée, je me plonge immédiatement dans la musique car nos irlandais de Belfast attaquent leur show dans un stade déjà rempli au ¾ et il n’est que 19h45. AC DC jouant à 21h.
Immédiatement, le public répond positivement à la musique du groupe et à leur dynamisme. Nos irlandais bougent bien, occupent l’espace comme il se doit (et la scène est grande !). Comme il se doit, le concert est principalement axé sur leur dernier et second opus en date : Everyday Demons. Des morceaux comme « Demon eyes », « Too Far Gone » (quelle patate ce morceau !), « Cry out » ou encore « On and On ». Pour leur premier album ils ont joué le bluesy « Preachin’ » et ont conclu leur set avec l’énormissime « Under The Sky ».
Bref, un sacré moment et un groupe que j’attends d’aller voir en tête d’affiche, et ce, avec impatience !


Me voilà arrivé enfin au Vélodrome. Oui il est 8h50 et je suis enfin à ma place (putain de bouchon) !! 10 minutes plus tard le spectacle commence !! Une bande dessinée nous montrant un train lancé à pleine vitesse conduit bien sur par notre diablotin d’Angus et fonçant droit devant pour finir sa course sur scène, nous est dévoilé. Énorme !!
Rock n roll train est donc le morceau d’ouverture. Le groupe entre en scène pour deux heures de show qui seront passées à une allure folle !
Ce soir le groupe est en forme même s’il aura fallu attendre un peu avant que la machine AC/DC soit lancée à pleine vapeur. Brian Johnson malgré ses 60 balais assure malgré quelques moments plus durs (Thunderstruck) et Angus Young, porte bien son nom, car quelle énergie pour ce lutin de 50 ans !!

Pour ce qui est de la scène, rien de bien nouveau, l’avancé jusqu'au milieu du stade est là, tout comme les différents effets appropriés, la cloche de Hells Bells, les canons de For Those About To Rock, la poupée gonflable sur Whole Lotta Rosie, le strip tease sur The Jack et le trop long solo de Let There Be Rock !!
Oui ce soir comme chaque soir depuis 30 ans, AC/DC nous a sortie son show habituel !
Coté set list de l’habituel là aussi, plus 5 titres du dernier né (ça fait un moment qu’ils nous avaient pas fait pareil honneur !) et une immense surprise avec le Dog Eat Dog !!

Voilà que dire de plus si ce n’est qu’on sans que le groupe connait son boulot pas une erreur, pas une faute de mise en place, bref des pros des vrais. Le public très, très nombreux (50 000 billets vendus) a été chaud comme la braise mangeant dans la main d’Angus et Brian !
Bref un vrai concert des Australiens électriques, comme on en attendait pas moins.
23h le show se fini sur un feu d’artifice, à faire rougir notre mairie d’Arles et voilà qu’on peut rentrer avec la tête pleine de tubes et les yeux remplis d’image de cette légende du rock.

Set List plus ou moins dans l’ordre

Rock n roll train
Hell in a bad place to be
Back in black
Big jack
Dirty deeds done dirt cheap
Shot down in flames
Thunderstruck
Black ice
The jack
Hell bells
Shoot to thrill
Dog eat dog
War machine
You shock me all night long
Anything goes
Whole lotta rosie
TNT
Let there be rock
Highway to hell
For those about to rock
 
Critique : Lionel
Date : 12/6/2009
Vues : 1598 fois