Live Report

KAMELOT (Adagio et Leave's Eyes) - Rockstore - Montpellier - 2/4/2010

 
C’est avec un certain plaisir que je retourne dans cette salle du Rockstore pour revoir KAMELOT, 8 ans après leur dernier passage dans ces lieux. Aussi, voyant la salle se remplir très rapidement et ce dès l’ouverture des portes, je me suis dis que le metal avait quand même une certaine place dans le sud est de la France. En effet, le concert s’est joué avec une structure quasi complète.

La soirée débute avec les frenchies locaux : Adagio, venus défendre leur Archangels In Black. Mais petit changement de line-up, Cristian Palin (chant) ayant été éjecté de la formation, c’est Mat Leven (ex Malmsteen) qui le remplace le temps de la tournée. Immédiatement, le public répond aux musiciens qui nous délivrent un show bien agréable et bien dynamique malgré le manque de place sur scène. Niveau performance de Mat Leven, c’est énorme. Un sacré frontman, carré et qui partage beaucoup avec le public. Le petit plus qui manquait à Adagio. Petit bémol par contre pour Kevin (synthé). Non pas pour sa prestation, mais pour sa mise en place : quasiment de dos par rapport au public… En tout cas, 6 morceaux qui passèrent à vive allure !

S’en suit Leave’s Eyes. Ne connaissant pas forcément le groupe au niveau musical, mais un peu plus de par sa notoriété c’est avec une certaine curiosité que je me plonge dans leur univers musical. Que dire de leur prestation si ce n’est nulle… Ou du moins plate. C’est statique, ça ne partage rien avec le public. Une ambiance froide pour une musique trop lyrique et froide. Bref, une bonne bière au bar…

Place aux grands maintenant : KAMELOT. Immédiatement c’est la grande claque. L’intro retentit, les musiciens débarquent sur scène et là, le public explose. Les musiciens sont souriants, se donnent à fond, et offrent un jeu de scène énorme. Khan, toujours égal à lui-même évolue tout au long des chansons avec une mimique énorme, en adéquation avec l’ambiance des chansons.
Au passage, le groupe en profite pour nous présenter des morceaux de leur nouvel album ‘Pandemonium’ qui à la base devait sortir début mars qui au final sort en juin. Des morceaux qui passent bien l’épreuve de la scène mais qui laissent le public un peu calme du fait de cette méconnaissance des chansons.

Niveau son, on connaît tous l’acoustique spéciale du Rockstore, avec un écho présent. Par contre niveau chœurs, c’était un peu trop fort, ce qui causait des larsens régulièrement. Un peu gênant quand même. Pour le dernier aspect du concert, je veux parler des lumières, rien à dire. On a bien compris que la production et les moyens étaient présents. Des jeux énormes se collant parfaitement à l’ambiance musicale.

Bref, KAMELOT confirme et se bonifie au fur et à mesure des tournées. Certes c’est carré, mais cela reste bien vivant et le partage avec le public est bien présent.

Set liste KAMELOT:

1. Ghost Opera
2. EdenEcho
3. The Great Pandemonium
4. Moonlight
5. Instrumental jam session
6. Center of the Universe
7. Wander
8. Keyboard Solo
9. The Haunting (Somewhere in Time) With Elize from Amaranthe
10. The Pendulous Fall
11. When the Lights are Down
12. Hunter's Season
13. Rule the World
14. Drum Solo
15. Forever

Encore:
16. Interlude II: Un Assassinio Molto Silenzioso
17. The Black Halo
18. Season's End (with Charlotte Wessels)
19. Karma

Encore 2:
20. March of Mephisto
 
Critique : Lionel
Date : 2/4/2010
Vues : 1545 fois