Live Report

TARJA - Colours In The Road 2014 Tour France - 17/2/2014

 
Le lancement de cette tournée française tant attendu est enfin arrivée. Un long road trip programmé pendant près de 10 jours. Dans l'ordre, Toulouse, Marseille, Lyon, Bordeaux et Lille. 5 dates et seulement 2 jours off, de quoi bien nous occuper et nous faire rêver...

Et voilà en ce lundi 03 février, « Colours In The Road 2014 Tour France » est officiellement lancé; prévue depuis des mois avec Laurence, ma copine de road trip.

Nous voilà donc devant Le Bikini, salle fort sympathique où Tarja a déjà joué lors de sa précédente tournée. Nous en avons d'ailleurs gardé un très bon souvenir tant le son dans cette salle frôle la perfection.

Les premières retrouvailles et les premières rencontres se font durant cette première journée d'attente avant l'ouverture des portes. La dernière heure se passe d'ailleurs sous la pluie, ça sent un bon rhume pour le reste de la tournée... Évidemment cela sera confirmée !

Bref, c'est aux Frenchies d'ELYOSE d'ouvrir, ils auront d'ailleurs le privilège de le faire sur les 5 dates française ainsi qu'en Angleterre et aux Pays Bas.
Le groupe peine malheureusement à se faire remarquer sur cette première date. Il faut dire que les concernant, le son n'est pas à leur avantage. J'ai entendu certains dire en fin de soirée qu'ils avaient eu du mal à distinguer le chant, si celui-ci est en français ou en anglais. Je me suis posée la même question. J'ai eu la réponse qu'au concert suivant à Marseille !
Point appréciable, Justine (la chanteuse) laisse la place aux musicos de s'exprimer et n'hésite pas à se mettre en retrait pour que ces derniers occupent l'espace à leur tour au devant de la scène. Une bonne complicité semble unir ce petit groupe qui a fait de meilleure performance sur chacune des dates. Mention spéciale à leur performance à Lille, vraiment bien calibrée avec son lot d’interaction avec un public qui s'est très vite pris au jeu.
Une voix quelque peu monotone cependant, c'est vraiment dommage parce que le groupe semble posséder un certain potentiel. Plus qu'à espérer que cette tournée leur aura ouvert de nouveaux horizons et leur permettra de livrer leur qualité qui semblent pour le moment être encore quelque peu caché.

Place à TARJA donc pour son grand retour en France, et c'est avec une certaine ferveur que les premières notes de « Deliverance » (version orchestrale) retentisse avant de lancer un « In For A Kill » à pleine puissance et faire tomber le rideau à l'effigie de « Colours In The Dark » dernier album en date de la Finlandaise, dressé devant la scène.

TARJA semble vraiment heureuse de retrouver son public français et ne manquera pas de parsemer le show de petit mot dans notre langue, moins qu'à son habitude cependant.
Le public toulousain fut un peu plus mou que lors de son dernier passage mais cela ne lui aura pas empêcher avec son groupe de livrer une très belle performance et de faire participer l'audience à la moindre occasion. Force est de constater, la complicité qui les lient. Car oui, même si c'est TARJA en premier lieu, cela ne serait désormais pas pareil sans cette belle brochette qui l'accompagne. Mr Mike Terrana derrière ses fûts toujours présent depuis le début de sa carrière solo, Max Lilja (cello), Alex Scholpp (guitares), Christian Kretschmar (claviers) et la petite dernière Anna Portalupi (bass). Les jeux de scène commun sont très souvent au rendez-vous, un effet de groupe à part entière est bel et bien présent. TARJA laisse la place à chacun de s'exprimer le temps d'un band solo des plus remarquables et le temps pour elle de changer de tenue.
Qui dit 3 tenues différentes, dit évidemment 3 micros différent. Cela fait vraiment partie du show.

A l'occasion de cette nouvelle tournée, nous avons droit à un « Damned and Divine » revisitée qui est franchement une vraie réussite. Beaucoup plus catchy que la version originale avec une guitare beaucoup plus soutenue. Un retour à « My Winter Storm ».

Les setlists sont une nouvelle fois alternative pour chaque date. Jonglant entre « Until Silence », « Darkness » et un retour en arrière (encore) avec « Sing For Me ».
Un grand regret tout de même, pas de « Lucid Dreamer » ni de « Deliverance » (version non instrumentale) les 2 titres les plus épiques du dernier album.

Cependant pas moins de 7 à 8 titres de ce dernier, des retrouvailles avec des titres de « My Winter Storm » et bien sûr des titres du très bon « What Lies Beneath ». Des setlists bien complète où ceux qui sont venus par curiosité ont pu avoir un large aperçue de la belle carrière solo qui se propage.

En parlant de premier album, TARJA déclare toujours un discours très émouvant avant de lancer « I Walk Alone », son premier single personnel et un hymne pour les fans qui la suivent depuis ces premiers pas en tant qu'artiste solo; oui, je me sens concernée. La route a été longue mais on ne peut que constater le chemin parcouru depuis toutes ces années.

« Victim Of Ritual » fait un effet bombe et ce sur toutes les dates. Le public reprenant en chœur le fameux "how did you end up in hell..." Incontestablement, un titre calibré pour la scène où TARJA joue la parfaite prêtresse et le public volontiers les victimes, à ses pieds.

Une seule reprise de Nightwish est joué et c'est « Wish I Had An Angel » qui ne manque pas de soulever la foule une fois de plus et pour l'occasion accompagné d'Alex au chant.

Et c'est « Until My Last Breath » qui clôture de bien belle façon cette soirée où les retrouvailles avec le public français fut plus ou moins timide mais au vu des sourires sur les visages, nul doute que ce fut une belle soirée et une belle entrée en matière.

Un petit tour au bar pour fêter le lancement de ce tour France et nous prenons la route pour aller dormir quelques heures avant de rejoindre le pays du pastis et des boulistes !

-----

Mardi 04 février : Espace Julien, Marseille nous y sommes sous un soleil parfait qui nous a valu de voir TARJA tout l'après midi faisant des aller/retour du tour bus à la salle, ne manquant pas de saluer à chacun de ses passages.
De belles rencontres tout au long de la journée, le pouvoir de la musique... Au passage, merci aux frangins qui ont payé leur tournée de bière devant la salle en attendant l'ouverture des portes, c’était fort sympathique :)

Et c'est dans une ambiance ultra chaleureuse que se déroule la soirée dans une salle plutôt bien remplie. Un public très réactif et d'ailleurs les groupes l'ont remarqué, n'hésitant pas à faire participer la foule.
TARJA semble plus à l'aise que la veille et se livre comme à son habitude, parlant français très régulièrement et se défoulant littéralement sans jamais perdre le sourire jusqu'aux oreilles qui illuminent son visage.

« Darkness » fait son apparition et passe énormément bien en live. La version album ayant un mixage proéminent sur les couplets est assez réussi; TARJA employant une voix beaucoup plus grave sur ces fameux passages. Pour le coup, pas de voix trafiquée donc.

Pas de pit photos ce soir, donc pas de rideau dressé devant la scène mais l'occasion pour Alex de venir partager sa guitare avec les premiers rangs sur « Die Alive ». Un grand moment !
Le public sudiste est conquis, cette première date si près de chez moi est un grand succès. Mode fière !

Après un passage au merch puis au bar, -oui c'est la tradition-; nous revoici une nouvelle fois sur la route, le temps de rejoindre un lit confortable pour de longues heures.

-----

Premier jour off, savourez comme il se doit !

-----

Jeudi 06 février : et c'est repartie !!! Ce soir, Le Transbordeur, Lyon. Qu'est ce que j'aime cette salle, ce qui n'inclue pas l'organisation et le service sécurité mais j'en reste là...

Une fois de plus, le show s'est fait sur la grande scène avec un public ici aussi très communicatif; proche de l'audience marseillaise, un show qui rentre dans mon top 10 ! Ce qui nous a d'ailleurs valu un 2ème rappel avec le fameux « Over The Hills and Far Away ». Soyons honnêtes, forcément que cela fait plaisir, nous sommes la seule date à avoir eu un 2ème rappel; mais il serait temps de penser à préparer une autre chanson car cette dernière servait déjà de rappel supplémentaire pour le « What Lies Beneath Tour ». Un sentiment de réchauffé mais qui n'en est pas moins agréable.
Aussi dur que pour Tarja fut de quitter la scène, aussi dur fut pour nous de quitter la salle.

Ce soir, direction un hôtel à proximité. La tournée française n'est pas encore terminée...

-----

Vendredi 07 février : aujourd'hui Le Krakatoa, Bordeaux. Un road trip parfait n'existant pas, en tout cas pas pour nous (just sayin); nous arrivons devant la salle plus tard qu'à notre habitude. Un problème de voiture nous a obligé à avoir recours à une autre de location pour continuer la tournée... Rock n roll !!!!!

Ce soir une audience rappelant celle à Toulouse avec un public plus mollasson, moins démonstratif. TARJA est toujours autant radieuse d'être sur scène et son sourire est contagieux. A noter, le retour d'un titre de « My Winter Storm » en la présence de « Sing For Me » pas ré-entendu en live depuis la tournée de l'album cité et qui j'avoue je me saurais bien passé.

Des caissons placés entre le pit photo et la scène ont permis à Alex de venir faire participer également le public à plusieurs reprises à la guitare, ce qui a déclenché un mouvement de foule de la part des premiers rangs.
Un bémol, un son façade en place et pile devant nous, nous a gâché le retour de la basse. Dommage.
Malgré cela, un concert de plus en mémoire...

Il n'en reste déjà plus qu'un avant de reprendre la route mais cette fois-ci pour la maison.
Avant cela plus de 3h de route pour rentrer se coucher avant de partir direction Lille pour ce qui sera la dernière date française du « Colours In The Road 2014 ».

-----

Day off et journée dans les trains...

-----

Dimanche 09 février : Lille, nous voilà ! Ce soir donc dernière date chez nous à Le Splendid. Énorme bonus pour clôturer cette tournée française en beauté; TARJA est sorti dans l'après midi après les balances pour venir prendre quelques photos avec les fans présents depuis plusieurs heures à lutter entre soleil, vent, pluie et même grêle. L'occasion pour nous de faire (encore) une photo avec elle; oui cela fait longtemps que nous les comptons plus !! A propos de longue attente dans le froid, un énorme merci à Lutz (merchandising man) qui est venu nous réchauffer avec des bières !! Ce gars est un vrai "bordel", à ceux qui comprendront...

Un concert bien particulier dans cette super salle où je mets les pieds pour la première fois, un sentiment de "retour à la maison" planant au dessus de nos têtes... Eh oui toutes les bonnes choses ont une fin.

Et c'est dans un délire total et parfait que se conclue cette belle tournée. Une salle remplie et un public en effervescence dès la première partie. TARJA et sa bande qui mène une nouvelle fois un set impeccable d'un bout à l'autre en totale communion avec un public ravie. Une harmonie sublime règne dans Le Splendid. Un son irréprochable et un jeu de lumière qui en met plein la vue. Un concert qui procure beaucoup d'émotion surtout pour nous qui sommes sur la route depuis près de 10 jours à vivre chaque moment profondément au 4 coins du pays. TARJA est très émue également et ne manque pas de nous lancer un merci pour avoir suivi intensément cette tournée.

On attend avec impatience l'annonce de nouvelle date dans notre pays; en attendant nous irons faire quelques dates à l'étranger !

Un road trip avec son lot de "bad karma", oui nous avons appelé cela comme ça; mais que c'était bon !!! Cela fait partie du jeu et la récompense est tellement grandiose que l'on va remettre ça très vite. Des concerts plus magique les uns que les autres, des grands moments d'échange et de partage et surtout une passion qui nous mène toujours d'aventure en aventure.


Un grand merci à Roger, mes Seigneurs, à Winter Storm France et toutes les personnes qui m'ont accompagné de près ou de loin durant cette tournée. Évidemment, merci à Tarja qui m'a permis une fois de plus de parcourir des kilomètres et de faire de belles rencontres durant les attentes; un clin d’œil particulier à Tristan qui avait prévu de faire uniquement la date marseillaise et s'est retrouvé embarqué dans notre folie jusqu'à Lyon !!... Cette tournée française fut riche en émotion portée par l'admiration et guidée par le cœur, elle fut haute en couleurs...


Setlist ELYOSE :
Intro
Le Libérateur
De guerre lasse
L'Orientale
Overload
Rédemption
Théogyne

Setlist TARJA :
Intro - Deliverance
In For A Kill
500 Letters
Damned And Divine
Falling Awake
I Walk Alone
Anteroom Of Death
Never Enough
Never Enough Band
Until Silence (Toulouse) / Darkness (Marseille + Lyon) / Sing For Me (Bordeaux + Lille)
Die Alive
Mystique Voyage
Neverlight
Medusa
----
Victim Of Ritual
Wish I Had An Angel
Until My Last Breath
----
Over The Hills and Far Away (Lyon)
Outro - Never Too Far
 
Critique : Elodie
Date : 17/2/2014
Vues : 1902 fois