Live Report

AMARANTHE - SONIC SYNDICATE - SMASH INTO PIECES - Ninkasi Kao (Lyon) - 5/11/2016

 
Dans le grand froid du grand nord… à Lyon donc. Lionel et moi-même faisons le déplacement au Ninkasi Kao pour un invité de marque, AMARANTHE. Ils sont épaulés ici par SONIC SYNDICATE et SMASH INTO PIECES. Après un entretien avec la fort sympathique Elize Ryd, non sérieux une interview n'a jamais été aussi cool et marrante, nous voici prêt à en découdre.

SMASH INTO PIECES ouvre les hostilités avec des visuels percutants. Quitte à sacrifier de l'espace sur scène le groupe nous offre un panneau avec vidéos et un batteur avec un casque lumineux qui fait énormément penser à Kylo Ren…
Les suédois, avec deux album à leur actif, livre un rock métal banal, sans grande originalité. On sent une musique taillé teenager, même dans l'attitude du groupe sur scène. Sweat à cagoule, casquette la totale. Notons tout de même que Chris Adam Hedman Sörbye, le chanteur, assure, et je comprends maintenant pourquoi il a été choisi pour remplacer Jake E sur la tournée.

Après cette demi heure un peu légère, j'espérais relever un poil l'énergie avec SONIC SYNDICATE, et bah non mon cochon !!! Bon une entrée sur « The Boys are Back » de Dropkick Murphys ça claque, mais sinon le groupe s'est énormément éloigné de ses racines pour arriver à un rock certes un poil pêchu mais au rendu assez léger.
Les problèmes de son de début de set n'arrangent rien, mais le groupe se laisse pas faire et sort un très bon show. Oui on peu jouer de la musique moyenne et assurer sur scène c'est pas incompatible.
Mais le sourire et la bonne humeur du groupe se répand dans la salle comme une traînée de poudre, surtout quand ils font monter sur scène un pti garçon pour leur offrir une des baguette, et le final avec « Denied » et « Aftermath »… Ouf tout n'a pas été perdu.

Bon allez c'est là que ça se joue !! AMARANTHE va arriver et je sens que ça va être bon.
Il faut s'y attendre, le groupe venant de sortir son nouvel album « Maximalism » et donc déboule sur « Maximize » et « Boomerang ». Premier constat : le son est très bon. Deuxième constat : les chansons passent nickel le cap du live et troisièmement : j'adore ces gens !! Tous sont souriants, ont la banane, partagent vraiment leur chanson avec le public c'est un régal.
Chris (de Smash into Pieces… Faut suivre hein!!) assure les parties de chant de Jake E et malgré la différence de tessiture j'adore. Je préféré même…
Le groupe enchaîne les tueries, « Hunger », « 1,000,000 Lightyears », « Fury » (avec un Henrik très en voix et toujours fort sympa), « Invincible », bref que du bon.
« Endlessly » met en avant la magnifique vois d'Elize qui nous régale, tout comme sur « Amaranthine » où le duo Chris/Elize chante la ballade pour une fille au premier rang qui finira par en pleurer… Très beau moment.
Et là pour enfoncer le clou le groupe balance entre autre « Call out My Name », « Digital World », « Dynamite ». En fait à la fin du concert je me dis que le groupe a sorti ce qu'il y a de mieux dans sa disco, le best of, et nous a tout balancé.

Je m'attendais à passer un moment sympa, mais au lieu de ça j'ai pris une grosse claque ! Un groupe extrêmement gentil, avec une vrai envie de jouer pour son public. A ce niveau d'intensité c'est quand même assez rare pour être souligné. Merci aux groupes, surtout AMARANTHE, pour cette superbe soirée ! Vite des bières !!!

SETLIST SMASH INTO PIECES :

1. Stronger
2. Higher
3. Rock'n Roll
4. Let Me Be Your Superhero
5. My Cocaine
6. Merry Go Round (I'm Alone)
7. Disaster Highway

SETLIST SONIC SYNDICATE :

1. Confessions
2. Life Is not A Map
3. Beauty and The Freak
4. I Like It Rough
5. Burn This City
6. It's A Shame
7. Revolution Baby
8. Jack of Diamonds/Denied/Aftermath
9. Turn It Up
10. Star a War
11. Confessions (Intro et refrain uniquement)

SETLIST AMARANTHE :

1. Maximize
2. Boomerang
3. Hunger
4. Invincible
5. 1,000,000 Lightyears
6. Trinity
7. True
8. Fury
9. Endlessly
10. Drum Solo
11. On the Rocks
12. Automatic
13. The nexus
14. Amaranthine
15. Call Out My Name

Rappel :

16. Digital World
17. That Song
18. Dynamite
19. Drop Dead Cynical

 
Critique : SBM
Date :
Vues : 1564 fois