Live Report

AQUILON : BLACK NIGHT FESTIVAL - SALON DE PROVENCE 9/04/2005

 
Cela faisait quelque temps que nous avions pas vu le groupe sur scène, (la dernière fois c’était à Avignon juste avant la sortie de leur album) et se fut avec un réel plaisir que nous les retrouvions ici à Salon de Provence, là où on les à découvert.



Entrée en scène du groupe entier puis c’est « Articuler les chapitres » qui ouvre le bal. Le son est énorme voir monstrueux très proche de celui de l’album (chroniqué ici même). Alexandre en grand frontman se déchaîne comme d’hab. Avec sa présence son charisme et sa gestuelle, hurlant les paroles comme si il les vivaient.

Le reste du groupe n’est pas en reste : Sabrina à la basse se déchaîne, les gratteux lâchent leur haine, une prestation de tout premier ordre. Puis nous poursuivons avec « play the victim » enchaîné sans temps mort. Le groupe montre qu’il à envie de bien faire, car il joue peu et à vraiment à souhait de se faire plaisir et de nous faire plaisir. En 3eme position c’est la reprise du ‘Roots’ de Sepultura bien sympatoche. Le peu de public qui est présent semble apprécier (il faut dire que c’est une soirée 100% black métal) pour ma part je me régale : je chante, bouge la tête, hurle, enfin tout ce qui faut faire quand on aime.

Plus tard le groupe nous offre même un titre de leur prochain album (prévu début 2006 si tout va bien) avec son intro inspirée par Rammstein pour un titre en français (comme le reste de l’album) qui pète vraiment bien (vivement sa sortie) avec une fin où Anne chante seule à capella : quel frisson !

Alex n’arrête pas de bouger, de se livrer corps et âme, allant même jusqu'à se recroqueviller sur scène pour mieux laisser exploser sa verve.

Les titres coulent les uns après les autres : ABC of time, Intermedia, Pulse, My madness, pour notre plus grand plaisir. Quelle prestation il n’y a rien à reprocher, tout le monde se donne à fond et c’est tant mieux car le plaisir est immense.

Mais maintenant c’est déjà la fin avec « les témoins de l’aube » qui clôture ce set monumental.

Maintenant il est temps de se remettre de nos émotions avant d’aller féliciter les membres du groupe sur leur concert excellent et grappiller quelques infos pendant que notre cher Hatre essai d’avoir une nuit torride avec la belle Sabrina (malheureusement pour lui elle est déjà prise) avant de se retourner sur l’autre belle de la soirée Anne (mais pas de chance on me fait savoir qu’il y à déjà la queue : merci Edouard). Aller fini les bêtises je finirais en remerciant toute l’équipe de Requiem Records pour l’organisation et leur sympathie.
 
Critique : Guillaume
Date : 2005-11-23 16:41:42
Vues : 1541 fois