Live Report

FREAK KITCHEN - 19.11.04 Rockstore (Montpellier)

 
La fin de semaine est arrivée et c’est avec Mr Rondat et Freak Kitchen que cela ce passera.
Une fois sur les lieux, vers 19h20 nous attendons calmement l’ouverture des portes avec les quelques rares personnes présentes devant la salle.
Un fois rentré et juste le temps de discuter avec nos connaissances, que Yann Armellino rentre en scène, seul : ben oui il sera tout seul sur scène le bougre mais il s’en titre très bien !!
Avec 30 minutes de concert Yann nous fait découvrir son monde grâce aux 7 morceaux extrait de ses 4 albums (dont le dernier « cross rock » qui vient de sortir).
Au final une bonne prestation devant un public de plus en plus nombreux et de plus en plus chaud et ravi : l’effet Yann (qui est super sympa, il faut le dire)!
Bon en espérant le revoir bientôt avec son groupe car ce mec là le mérite.
Maintenant la place est prise par le maître Patrick Rondat. Toujours aussi décontracté, Patrick s’installe sous les applaudissements d’une foule acquis à sa cause. Débutant sur « donkey island » et « an ephemeral world » Patrick annonce la couleur, le son est terrible et très bon, les musicos qui l’accompagnent (Patrice Guers, Dirk Bruinenberg et un autre au synthé dont j’ai malheureusement oublier le nom) assurent comme des bêtes, on a à faire à un grand show.
Quelques mots échangés avec son public puis nous enchaînons sur la sublime pièce « tethys » qui reste tout aussi envoûtante que sur l’album.
Maintenant Patrice Guers est le seul maître à bord pour une démonstration de son talent avant la partie acoustique « burn out » . En un rien de temps nous avons pu voir ce qui se fait de mieux actuellement : quelle maîtrise technique.
Vous pensez en avoir tout entendue car à ce moment Patrick entame la master pièce « amphibia » totalement interprétée (oui oui ) une pure merveille, qui est suivie de « Barbarian at the gates » qui conclut cette 1ere partie, car nous avons droit au rappel.
Celui-ci comprend « ultimate dreams » et la magique « Vivaldi tribute ».
Aller, pas le temps de se remettre que les allumés de Freak Kitchen débarquent. Que dire de leur concert si se n’est que ces mecs sont des génies timbréééés !!!!! Un show parfait armé de leurs tubes (silence, razor flowers, nobody’s laughing…) et de passages dégantés où Matthias nous montre tout son attirail d’objets fous (non on n’a pas eu le solo de vibromasseur).
En tout cas ce Matthias, quel débit ! Il n’arrête pas de parler. Pour ce qui est de la musique elle reste époustouflante d’énergie avec un son bien puissant. A noter la superbe tenue de mon ami Christer (basse) et de son jeu de scène délire. De plus nous avons droit à une avant première de leur nouvel album prévue pour février « speak when spoken to » .
Une bonne heure plus tard nous voyons le groupe quitter la scène enfin presque car il se sont arrêter avant jugeant débile de descendre alors qu’il aller remonter pour jouer leur rappel « porno daddy » puis Yann, Patrick, Patrice et Dirk les rejoignent pour un bœuf sur le tube AC/DC « highway to hell » totalement déjanté : échange de batteurs au milieu du morceau, une personne du public monte sur scène et vient chanter, Christer qui nous fait un slam. Un méga morceau pour un méga moment de bonheur : quel souvenir !!!
Voila c’est fini, maintenant nous allons pouvoir profiter de nos musicos pour quelques autographes, photos et autres discutions. A noter la présence de certains membre d’Adagio dont le nouveau chanteur (super cool !) venu voir leur ami Patrick.
Voila encore une bonne soirée passée en bonne compagnie.
 
Critique : Guillaume
Date : 2005-11-23 16:43:04
Vues : 1547 fois