Live Report

TAGADA JONES - CRISIX - AURORE - L'Usine - Istres - 27/4/2022

 
On va pas se mentir : ça fait du bien. Mais bordel que ça fait du bien !! De ressentir de nouveau cette liberté ! Cette énergie !!! Bon alors oui… De mauvaises langues nous dirons que ça a repris depuis un moment. Mais dans nos provinces perdues ça a mis le temps mais enfin on y est !!! LES CONCERTS METAL REPRENNENT !!!
Et quoi de mieux pour commencer qu’un festival rock à l’Usine. Cinq jours de metal dans une ambiance sur mesure avec Barbier, tatoueur, stand etc. Ahhh j’aime.

Cette soirée du 27 avril 2022 est réservée à la WarmUp Hellfest. Après un passage obligé à la buvette et au stand merch, AURORE, jeune groupe marseillais ouvre le bal. La formation évolue entre punk et metal core et livre un set pro, carré et qui passe vachement bien ! Une énergie et une humilité fort appréciable et appréciée par le public. Le son est bon et nous régale. En même temps la salle est connue pour sa bonne sonorité.

Après un rapide set le concours de air-guitar commence. Après avoir vu un ou deux individus se tortiller, sauter, valser ses cheveux, un constat grave nous afflige : Il fait soif.
Retour donc à la buvette très rapide car là il va y avoir du sport. Et oui les espagnols de CRISIX ne sont pas là pour enfiler des perles. Le thrash proposé par le quintet est racé et incisif. Il y a une énergie démentielle qui va franchement mettre tout le monde sur le cul. Littéralement d’ailleurs car le chanteur va tous nous faire asseoir.
J’avais pu assister à leur passage live pour le Hellfest 2021 (si ma mémoire est bonne) en streaming et déjà j’avais pris une petite claclaque… Mais là j’ai pris la baffe en plein, la bonne tartine.
J’ai particulièrement apprécié l’effort du combo pour parler français et surtout, surtout l’échange d’instruments pour les reprises de classiques de Metallica, Pantera et même Trust !! « Antisocial » a beaucoup plu !! Non mais sérieux, le batteur devient guitariste, le guitariste batteur, le bassiste chanteur… Et ils sont bons les gars en plus !
En un mot comme en cent : ENORME !

Après un rapide passage aux commodités et à un stand alimentation où le panini, aussi fin qu’un plat à tarte, (en forme de chauve souris derrière [comprendra qui pourra]) ne me cale pas, nous voici en présence de TAGADA JONES, très attendu par le petit public de l’Usine. Mais comme évoqué par nos voisins hispaniques, la qualité prime sur la quantité. Et de la qualité il y en a ! Le public a été bon enfant, réactif et pêchu sans être violent, on était vraiment bien. En famille.
TAGADA JONES est en terrain connu. Avec les kilomètres de route accumulé depuis les décennies, ils ont de quoi envoyer du lourd sans forcer.
Le groupe passe toujours son message, message qui quelque part a un impact et une saveur particulière en ces périodes péri-electorales. Mais on est pas là pour parler de ça, ne ternissons pas ce moment de musique et de partage.
Le dernier titre joué, « Mort aux Cons » fera trembler les murs de l'Usine qui s'en rappelleront.

Le set aura été court, une heure chrono, mais ça importe peu. On a traversé un désert deux années durant, ne nous plaignons pas d’un set « court » alors qu’il y avait des amis, du son, de la boisson. Et oui la vie a repris alors merci aux groupes de ce soir pour avoir rendu cela possible.

SETLIST CRISIX :

1. A.S.F.H
2. Speak Your Truth
3. World Needs Mosh
4. Leech Breeder
5. Get Out Of My Head
6. G.M.M. (The Great Metal Motherfucker)
7. Hit the Lights/Walk/Antisocial
8. Macarena Mosh
9. Ultra Thrash

SETLIST TAGADA JONES :

1. A feu et à sang
2. Nous avons la rage
3. Je suis démocratie
4. De l'amour et du sang
5. Le dernier Baril
6. Les 4 éléments
7. Vendredi 13
8. Elle ne voulait pas
9. De rires & de larmes
10. Nation to Nation
11. Le feu aux poudres
12. Mort aux cons
 
Critique : SBM
Date : 27/4/2022
Vues : 73 fois