Chronique

CRUSHING BLOW - FAR AWAY / Brennus Music 2004

Nous voici donc en présence d’un ‘jeune’ groupe. Jeune pour son premier mais album, mais il faut savoir que le groupe existe depuis 1999 et son line- up a beaucoup évolué. C’est le jour de la sortie de leur album que je les ai découverts, à l’occasion d’un festival métal « Metal Attack II » . Sur scène ce fût une belle claque, et sans hésiter, j’ai acheté l’album « Far Away », et à ma grande surprise, ils sont distribués par Brennus Music, label connu pour avoir signé Manigance, et Malédiction. Mais pour Crushing Blow, le chant en anglais s’impose.
« Prelude », nous montre bien que l’album va répondre à mes attentes : une intro synthé très entraînante et calme à la fois. Changement de registre, voilà « Far Away » le track album qui est bien speed. Un bassiste (Gérald Krist) qui se gave, mais la grande surprise vient surtout de la chanteuse (Audrey Bucci) qui a une voix magnifique, agressive et remplie d’émotions ! « Hate me » et sans doute un des meilleurs titre de l’album. Une chanson sombre par les paroles, tout en ayant des guitaristes (Guillaume Stamm & Benjamin Truelle) qui nous offrent des sons bien heavy. Il est certain que vous ne le détesterez pas. Avec une intro et une rythmique très Gammaresque « Humanity » enfonce le clou encore un peu plus, et les backing vocals version black metal ne font qu’appuyer mes dires : un très bon groupe. Cela sera sans oublier la performance du batteur (Patrick Prunetti) qui se lache sur la double pédale, et qui nous propose un passage Helloweenesque au milieu de « Believe ». Tous comme le bassiste qui se gave aussi en accompagnant la batterie. Vous me direz pas très original : Gamma Ray, Helloween… on connaît, tout le monde le fait. Et bien détrompez vous , ce n’est pas du copié collé. Les compos sont superbes et variées. Voilà maintenant LE titre de l’album intitulé « Idols ». Avec ce titre on à la chaire de poule et ce grâce à Audrey et sa voix puissante et pleine d’émotions. Elle monte dans les graves comme dans les aigus. Et elle ne triche pas, le rendu sur scène est le même. Une belle performance. Le solo guitare est énorme : aigu et limpide. « Lost Innocence » est un titre bien speed aux refrains inoubliables ‘Can I have some light ?… Oh Lord help me’ . « Get Out Of My Way » & « Dark Moon » sont des titres biens puissants où les zicos montrent qu’ils ont du talent et sur tous les niveaux : chant, batterie et grattes. Nous arrivons maintenant à la fin de l’album avec « Shadows », un titre acoustique et par conséquent calme. Un titre intéressant mais sans grand intérêt par rapport au reste de l’album.
Ce groupe mérite d’être découvert. Le son de l’album est très bon, et la production aussi et ce malgré les moyens. Aucun regret, un groupe prometteur et à voir en concert ,avec Audrey et ses tenus très provocatrices (cuir, string aparant…) et des musiciens très actifs sur la scène mais aussi forts sympathiques.
 
Critique : Lionel
Note : 8/10
Vues : 3214 fois