Edito



Bonjour à vous lectrices et lecteurs !


**EDITO SPECIAL**

Normalement à la fin de chaque mois en « salle virtuelle de rédaction » on discute entre nous de ce qui sera l’album du mois (en fonction de nos coups de cœur, attentes, de ce qu’on aura découvert aussi parfois au grè des envois d’attachés de presse soucieux de l’avenir de leurs groupes chéris). Ce mois-ci il s’est passé un truc assez inédit. On a bien failli rendre une copie blanche. Non pas que la production soit moins méritante, il y a de très belles choses en circulation, les attachés de presse et les maisons de disques ne sont pas en grève au contraire. Bien au contraire…

Par contre comme tous les acteurs du monde de la culture ils sont dans une merde incroyable. Donc on s’est dit que montrer par une absence le vide sidéral dans lequel les pouvoirs publics ont laissé la culture était un geste fort.

Sauf que ça ne sert à rien.

C’est super zen et ça fait chevalier blanc et au fond il n’y a pas de mauvaise façon de protester contre l’injustice. Mais si on répond à l’ignorance par le silence, à part un malentendu muet retentissant… On n’obtiendra rien.

« Qui ne dit mot consent », on a quasiment construit la démocratie sur ce constat, mais j’avoue cette faiblesse, je crois encore à la démocratie même quand elle me la fait à l’envers (parce que la dictature aussi me la fera à l’envers et beaucoup plus profond). Bref, je ne sais pas pour vous mais dans les trucs qui m’ont permis de tenir quand j’étais taulard chez moi pour n’éternuer sur personne de peur qu’il se désintègre (ce qui reste soyons clair une bonne motivation), la culture a fait partie des bouées de sauvetage les plus efficaces. La posologie étant de 3 disques par jour pour éviter les antidépresseurs et la gnôle…

Donc ce mois-ci comme geste symbolique on a choisi d’enfreindre une de nos règles majeures. En soi ça ne change pas grand-chose mais si on l’explique çà prend plus de sens. Quand j’ai débarqué mon excédent de couenne comme chroniqueur de SDM j’ai proposé un album live comme album du mois (un Slipknot de mémoire, quelle drôle d’idée) et la réponse a été claire et directe de la part de notre rédac’ chef préféré (ok on n’en a qu’un, çà aide), c’est NON ! Règle d’or : aucun album live, jamais, ne sera album du mois. C’est un pacte écrit avec du sang de betterave (oui y a des vegans ici, respect). La création avant tout. C’est une règle saine et qui a du sens. Ça peut vous paraître dérisoire mais oui on aime se dire que « tout petit nous » on soutient la création vivante.

Sauf que là… Live is dead.

Le premier mec qui organise un concert, dites-vous qu’il y perdra du blé, si gros soit-il. Donc même si vous aimez pas le groupe… Merde allez-y. Si le type qui organise ledit concert vous a piqué votre goûter au CP allez y quand même. Les intermittents sont dans la merde, les attachés de presse sont dans la merde, les labels sont dans la merde, les artistes sont dans la merde, les techniciens, régisseurs, roadies, ingénieurs du son et lumière sont dans la merde, même les mecs du bar et du vestiaire de vos salles de concerts sont dans la merde. Pardon pour la rime riche je sais que çà fait hip hop français, c’est à l’insu de mon plein gré.

L’album du mois est un album live. C’est peut-être un détail pour vous mais pour nous ça veut dire beaucoup (bonne chance pour vous la virer de la tête celle-là). C’est notre façon de dire que quelque chose de grave et d’important est en train de se jouer, pas seulement pour « notre » musique. Non. Pour la culture tout court. Et que la seule façon de faire vivre un art c’est d’en être le public.

J’ai hâte de retourner écouter des groupes, pas seulement par plaisir égoïste (même si ça en fait grave partie), j’ai hâte parce que je sais au fond de moi que ça sauve des vies « dedans ».

Live long and prosper…

Thomas / Les Seigneurs Du Metal







Voici nos sessions d'improvisations faites avec les groupes lors des journées promos

---------


2 minutes with The Last Internationale





---------

2 minutes with Apocalyptica





---------


2 minutes with Airbourne





---------


2 minutes with Refused





--------


2 minutes with Turilli / Lione Rhapsody





--------


2 minutes With Sabaton





----------


Pour certaines raisons techniques, nous ne sommes pas en mesure de modifier l'espace "Contact". Aussi merci d'envoyer vos CDs etc à l'adresse suivante:

SEIGNEURS DU METAL
43 boulevard craponne
13200 Arles
France


Contact e-mail: contact@seigneursdumetal.fr

Merci

--


Stay Metal \m/


A très vite !

Sans oublier, LONG LIVE ROCK N ROLL !!!


Oscar Wilde : « La musique met l’âme en harmonie avec tout ce qui existe »

_______________


"Les russes ont inventé la musique Heavy Metal. Si vous ne me croyez pas, roulez à 100km/h dans une Lada"

Les Seigneurs du metal

(c) Photos & Textes 2020 - Seigneurs Du Metal / Live Now