Chronique

NIGHTWISH - MADE IN HONG KONG (AND IN VARIOUS OTHER PLACES) / Nuclear Blast 2009

Pour un groupe qui voulait attendre un peu avant de ressortir un live, voilà chose non respectée. Revenons à nos moutons. Changement de line-up, nouvelle chanteuse (je ne vous apprends rien), une grosse tournée mondiale… des singles à revendre, des éditions différentes (je ne sais pas combien exactement combien, mais beaucoup) du dernier album « Dark Passion Play » etc… Enfin, tout ce qui marche est décliné pour vendre.

Cet album ne déroge pas à la règle du label : profiter de la notoriété du groupe et sortir de nouveaux produits. Bref, revenons-en à l’album lui-même.
Il est uniquement composé des chansons issues du dernier opus : histoire de droits avec Tarja (ex chanteuse), mise en avant d’Anette (nouvelle chanteuse)… Sans oublier trois petits bonus (qui n’étaient pas forcément nécessaires car déjà disponibles.
Niveau son, rien à dire c’est du gros, l’ambiance est bien retranscrite. On sent que le groupe y met tout son cœur dans les chansons ce qui est plaisant.
Par contre quelque chose me tracasse : vous allez dire que je suis méchant ; Mais ayant vu le groupe lors du Dark Passion tour, Anette était loin d’être juste sur tous les morceaux. Par contre ici, tout est parfait. Il y a deux options : soit elle a fait d’énormes progrès sur la fin de la tournée, soit il y a eu des retouches (assez conséquentes à mon avis) sur les titres.

Quoi qu’il en soit, entendre tous ces morceaux dans une atmosphère live est plaisant, et nous fera passer un bon moment. Une pièce plus faite pour les gros fans du groupe que pour ceux qui veulent découvrir le groupe en concert.

Track liste : Bye bye beautiful / Whoever brings the night / Amaranth / The poet and the pendulum / Sahara / The islander / Last of the wilds / 7 days to the wolves / Escapist (album version) / Why your lips are still red / Cadence of her last breath (demo version)
 
Critique : Lionel
Note : 6/10
Site du groupe : Site officiel de Nightwish
Vues : 811 fois