Chronique

ENSIFERUM - FROM AFAR / Spinefarm Records 2009

Deux longues années ont passé pour nous les grands fans d'Ensiferum, le groupe de Pagan metal finlandais qui ne cesse de se faire entendre et qui reçoit bon nombre d'encouragements de la part du public toujours avide de leur fabuleuse musique. En effet, avec leur retour au devant de la scène le 12/10/09 prochain au Nouveau Casino de Paris (où je serai présente et me ferai un plaisir de vous faire un petit live report !), les fans commençaient à s'impatienter de la sortie de ce 4ème album nommé From Afar qui succède aujourd'hui leur album Victory Songs. C'est donc avec hâte que j'entame la première écoute de ce nouvel opus...

By The Diving Stream débute sur les teintes acoustiques très douces telle une berceuse aux touches celtiques. Rien à dire sur ce morceau qui reste ineffable par sa beauté, entrée en matière légère et éthérée mais qui conquit dès les premières notes !
Puis vient la chanson qui donna son nom à cet album : From Afar, dans lequel nous retrouvons la bonne pêche d'hantant d’Ensiferum ponctué de magnifiques instrumentations et mélodies incroyables ! Ensfierum s'est surpassé ! Voix, guitare, basse, batterie ou encore clavier, respectivement Petri Lindroos, Markus Toivonen, Sami Hinkka, Janne Parviainen et enfin Emmi Silvennoinen nous laisse sans voix.
Twilight Tavern ne fait que poursuivre dans la lignée de l'excellence avec des riffs de guitare remarquables, des instrus fantastique, un cocktail réussi pour ce morceau ! Notons aussi un léger break aux voix féminines qui ne fait que donner plus de caractère encore à ce morceau qui n'en manque pas le moins du monde !

Quant à Heathen Throne, qui débute avec puissance et mélodies géniales, ne cessera de faire rêver et de réveiller des esprits Pagan en nous ! Un solo fantastique aussi bien musicalement que vocalement pendant les breaks de ce long morceau de plus de 11 minutes !
Elusives Reaches trouvera un style beaucoup plus épique et médiéval qui lui donne un aspect tout à fait particulier et agréable. Ce come-back temporel au pays des troubadours ponctué de heavy métal ne pourra être qu'apprécié ! Break également remarquable !
Nous poursuivons avec Stone Cold Metal qui rejoint à mon goût la lignée des tous premiers albums du groupe. Tout est parfait, rien à redire, le groupe à décidément pris du poil de la bête dans le bon sens du terme ! Un véritable régal pour les oreilles, qui une fois encore apprécieront le style très épique et médiéval de l'atmosphère.

Smoking Ruins trouvera un style plus calme et acoustique qui se fera également très apprécier notamment par son côté dansant. Les guitares arriveront à la charge peu après pour le plus grand plaisir de chacun avec des lignes mélodiques tout à fait intéressantes ! Le chant est irréprochable, à la fois viking et mélodique, que du bonheur !
Avec un nom tout à fait imprononçable, Tumman Virran Taa prend la relève avec une polyphonie parfaitement maîtrisée, dommage que ce soit si court (0:53 sec !), mais en tout cas cela reste remarquable.
The Longest Journey (Heathen Throne Part II) conclura cet album fantastique avec ce morceau dans la lignée initiale de la perfection et de l'irréprochable qui compose l'intégralité de ce nouvel album. Une fois encore rien à redire, mélodies, chant, tout est excellent, la cerise sur le gâteau comme on dit chez nous !

Conclusion :
Un album qui nous prouve qu'Ensiferum n'a pas épuisé toute son imagination et peut encore nous faire rêver dans des univers Pagan avec délice et maîtrise irréprochable de tout ce qu'ils entreprennent. Félicitations, j'ai hâte de voir ça sur scène !
 
Critique :
Note : 9.5/10
Site du groupe : Site d'Ensiferum
Vues : 1084 fois