Chronique

KISS - SONIC BOOM / Roadrunner 2009

Quel événement que la sortie d'un nouvel album de Kiss ! Onze années après un 'Psycho circus' plutôt moyen qui voulait réunir le line up original (celui-ci étant quasi absent des enregistrements), voilà que notre multinational préféré débarque aujourd'hui la fleur au fusil, avec un nouveau line up et selon les dires de Gene Simmons, leur meilleur effort depuis 30 ans ! Rien que ça ! Alors que nous réserve le dix-huitième album des maquillés, survenu un peu plus d'un an après les propos d'un Paul Stanley racontant qu'aucun album de Kiss ne verrait le jour ?

On débute par le single « Moderne day delihah » qui fut en écoute sur leur Myspace, et qui, ma fois, envoie plus que ce qu'on aurait pu l'imaginer. Assez proche de ce que le Kiss réalisait dans les 80's, le groupe semble vraiment en forme, inspiré et heureux. Ce premier titre est donc un tube en puissance atomisé par un Paul Stanley très en voix ! L'esprit confiant et encore méfiant (après tout le titre Psycho circus était lui aussi monstrueux !) j'écoute « Russian roulette » chanté par Gene. Verdict... un putain de bon mid tempo qui voit un Mr Simmons inspiré comme à la grande époque ! Le rêve devient réalité !
On confirme les dires avec « Never enough » qui poursuit les très bonnes intentions du début. Un titre entre les 70's et les 80's avec à nouveau un Paul Stanley dans une forme resplendissante. « Yes i know (Nobody's perfect) » enfonce le clou avec toujours ce rock bouillant qui devrait mettre le feu sur scène !! Qui pensait que Kiss était mort et bien ils prouvent bien l'inverse.
« Stand » rappelle le mythique Alive II avec un duo Staley/Simmons, qui met le feu. Le refrain ultra mélodique devrait donner un grand moment de partage avec le public !! Oh oui Kiss est toujours très grand ! Un peu de poésie avec le « Hot and gold » de Gene, qui sonne comme un titre de 'Love gun'. Comment le groupe a réussit cet 'exploit' ?
Un vrai album de Kiss ne serait pas un vrai album si tous les membres du groupe ne chantent pas. « All for the glory » est donc le premier titre chanté par Eric Singer (Alice Cooper / Avantasia) et le bougre s'en tire plus que bien, avec une bien bonne voix éraillée (pas très loin de Peter Criss). Le titre en lui même est une petite tuerie (une de plus) qui voit aussi un super solo de Tommy Thayer. « Danger us » est un peu trop conventionnel et simpliste. Proche du hard Fm de la fin des 80's, cette chanson passe bien, mais semble faite à la va vite.
« I'm an animal » est bien sûr une œuvre de Gene Simmons qui n'a rien à envier à Blackie Lawless (Wasp) pour les paroles portées sexe et les gros mid tempo chaud comme la b(r)aise. Un énième super titre qui ne fait toujours pas retomber la pression ! Deuxième moins bien « When lightning strikes » est le titre chanté admirablement bien par le petit dernier Tommy Thayer, mais qui rappelle trop les titres bonus d'Alive II.
On termine ce véritable retour en grâce avec « Say yeah », un dernier titre purement Kissien qui clôture un événement que j'attendais pas aussi fort ! Du Kiss du pur, du vrai, de l’indétrônable !

Conclusion : on pourrait dire que ce foutu Gene avait bien raison ! Sonic Boom est bien le meilleur album des maquillés depuis un bon moment !! Des hymnes hard rock à foison, une magie présente malgré les nouveaux venus (qui font un super travail !) bref un très grand album de Kiss qui ravira la flamme chez tous les fans !! Bravo les mecs !
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 1245 fois