Chronique

Schelmish - Die Hässlichen Kinder / Napalm Records 2009

Pochette provocante, discographie impressionnante, Schelmish renvoie une image qui donne l'eau à la bouche. J'attaque avec hâte la première écoute de l'album des allemands de Schelmish : Die Hässlichen Kinder.

Bist Du Bereit entame parfaitement cet album avec des teintes presque médiévales et celtiques. La voix connoterait presque celle de Rammstein. Un bon début qui donne vraiment envie de connaître la suite. Les mélodies valent vraiment le coup, les lignes vocales tout autant, ce début annonce un album pas mauvais du tout.

Boulevard trouve une atmosphère plus rock simpliste mais sans pour autant se faire lassant, les mélodies des guitares rythmiques tendent plutôt vers du Offspring mais cela reste très sympathique et entraînant.
Le morceau Überladen trouve une atmosphère un poil plus heavy et plus celtique/médiévale que ses prédécesseurs mais cela prouve une certaine polyvalence du groupe et de nombreuses qualités instrumentales et vocales. Le rythme invite à une danse bien agréable, rien à redire.

Too Late est d'entrée bien plus heavy que les précédents morceaux, petites doublures vocales en polyphonie, mélodies entraînante et vraiment intéressante. Un morceau que l'on a vite fait de fredonner avec délice !
Die Hässlichen Kinder, morceau éponyme, retrouve l'ambiance caractéristique chez Offspring avec une fois encore des mélodies très entraînantes. Le côté celtique médiéval est très présent donnant à ce morceau un aspect original et très particulier dans le bon sens !

For The Clansmen tombe presque au débbut dans un morceau traditionnel écossais mais c'est vraiment pas mal du tout ! Lorsque les guitares s'en mêlent, cela devient vraiment excellent, tout s'accélèrent et le mélange traditionnel - rock trouve son apogée. Le groupe Schelmish nous prouve qu'ils ont de l'imagination à revendre et le résultat n'en ai que merveilleux :) Rien à contredire, leur originalité fait leur force pour ce morceau pleinement instrumental au caractère impressionnant.
On change un peu de registre avec 1212 qui, malgré son aspect très celtique au début, possède une dominante sur le heavy des guitares et la force de la voix. Le résultat est vraiment intéressant, ces allemands ne cesseront donc jamais de nous impressionner ! Le refrain est particulièrement sympathique, qui rappellent un peu sur les bords le style de jeu de Rammstein.
Blähsucht se montre un poil moins bon au début avec des rythmiques de la guitare à contre temps mal foutu, donnant un résultat tangent et à pofiner, c'est dommage parce que le refrain est quant à lui incontournable. C'est jusque là le seul bémol de l'album, on les pardonne aisément ;-)
Goresh démarre avec de drôles de bruits (type plomberie défectueuse mais peu importe) avant de poursuivre sur une partie plus celtique et dansante, dommage que les bruits de "plomberie" persistent en fond car la partie cornemuse est franchement pas mauvaise du tout pour ne pas dire excellente, entraînante et vraiment sympathique au possible ! Un mélange electro-celtique pas mal sur cet autre morceau instrumental qui ne manque pas d'imagination, si étrange soit elle.

On poursuit avec Sommer un peu plus mou mais avec une atmosphère encore proche de l'esprit d'Offspring mais pourtant l'originalité de Schelmish contredit toutes les théories avec leurs passages celtiques qui débordent de créativité. Que dire de plus ? C'est excellent !

Strangers, très rock, très complet vocalement (en bien !) avec une doublure avec une voix féminine qui peu rappeller (de loin mais un poil quand même) à Strangers in The Night De Saxon avec un aspect de vieux bikers en fond. Le résultat est tout aussi bon que les autres morceaux, les passages celtiques simples mais justes comme il le faut pour perfectionner ce morceau !
Sag Nur Ein Wort plante un décor de balade calme mais musicalement complète et progressivement de plus en plus belle. Les cornemuses lui donne un côté vraiment superbe qui change des "balades traditionnelles". Un petit bijou, Scorpions a de la concurrence :-P
Mosaik change littéralement de domaine, plus de peps, plus de heavy, plus de puissante, un morceau qui explose tout !
On boucle cet album avec Für Euch tout aussi dansant et rock, on fredonne le refrain immédiatement, un résultat vraiment pas mauvais !

Conclusion : Dans une atmosphère bien propre au groupe avec pourtant des touches de références, les allemands de Schelmish nous offrent un bijou ! A se procurer d'urgence !
 
Critique :
Note : 9/10
Site du groupe : Site de Schelmish
Vues : 1043 fois