Chronique

ERA NOVA - CHILDREN OF ALCYONE / Manitou music 2010

Nouvelle venue Française, Era Nova débarque en nous proposant un Heavy mélodique qui va devoir se faire une place dans un domaine plus que saturé.

Comme on peut s'y attendre avec ce genre de groupe, une intro nous accueille. « Sorcerer's bird house » est plutôt courte mais fait son boulot, avant un « Sin eater » au premier abord speed dévastateur. La suite plus contenue, nous présente un bon moment, malheureusement mis à mal par une production plutôt limite. Autre point négatif la voix d' Andreas Martin qui n'est pas extraordinaire, elle est ni mauvaise, ni fausse, juste sans plus.
Aller on continue avec « Trick and treason » qui surfe sur un métal plus progressif avec quelques touches d'extrêmes. Toujours aussi sympathique mais malheureusement toujours aussi peu expressif. On sent que le groupe manque encore de moyen. « Bravery hills » lorgne à nouveau vers le speed avec une franche réussite, même Andréas semble bien plus à l'aise. Un bon point que voici. A noter que les compos sont assez développées.
Avec « Celestial valey » on a droit à du pur heavy mélodique qui justement se démarque pas assez de la masse. Pas que se soit mauvais mais ça manque de personnalité et d'accroche. Pour ne pas arranger je trouve vraiment limite la voix d'Andréas sur la fin. Intro à la basse pour la title track, « Children of alcyone ». Un début calme qui tarde à commencer puis ça se lance sans se lancer. Un titre mélodique où l'émotion est la principale force, mais ce n’est pas gagné. Bref l'idée est bonne mais le résultat pas toujours réussit.
On repart sur du speed avec « Neverending war », qui montre que le groupe et peut être bien plus à son aise dans ce genre de composition. Rien de novateur mais un bon titre qui balance. Chanson plus sombre et lourde avec « In search of gralium », qui ma foi passe fort bien. Un bon travail musical (rarement pris en défaut) et un chant plus en place. Peut être bien la réussite de cette galette.
Après enfin du très bon « Nhylhyarus » retrouve du speed sans surprise mais toujours très bien maitrisé par nos Français. Finalement moins rapide que prévue cette 9eme et avant dernière piste, nous offre de bon moment entre couplet viril et refrain accéléré. On termine par « Requiem » qui est une sorte de ballade, comme on aurait pu s'y attendre. Mais quel dommage que la voix ne suive pas. Une fin mitigée comme le reste de l'album.

Conclusion : un album sans plus, qui ne me laisse pas un souvenir impérissable malgré les bonnes intentions du groupe. Pas mauvais mais malheureusement ne tire pas son épingle du jeu.
 
Critique : Guillaume
Note : 6/10
Site du groupe :
Vues : 1115 fois