Chronique

BREED 77 - INSECTS / La Rocka Records 2010

Mesdames et Messieurs, bien le bonjour. Une grande première aujourd’hui. Nous allons nous attarder sur le cas d’un groupe appelé BLEED 77 issu tout droit de Gibraltar. Les tournées, elles doivent être vite réglées par là bas. Fêtons dignement leur 5ème opus intitulé INSECTS. Leur style est décrit comme « alternative et flamenco métal ». Quoi qu’est ce ? Allons y gaiement.

WAKE UP. On commence par un coucou suisse (normal pour un réveil). Puis un son char d’assaut. Ca défrise vraiment. Un bon thrash death ponctué de voix claires très bien trouvées. Le tout, sous des accents harmoniques mineurs.Terrible.
THE BATTLE OF HATIN. Toujours ces mélodies orientales efficaces. Toujours ce son dévastator et une putain de pompe thrash alternée avec du clair chanté clair. Tout en nuances. Subtil. Un réussite. Un excellent morceau.
REVOLUTION OF MY MIND. Des purs riffs. Un chant rageur. Une pompe basse batterie qui vous botte le cul. Ca joue vraiment, vraiment bien. Et les idées sont au rendez vous. Encore un excellent morceau
INSECTS. Ah, ce son ! Ca fait plaisir. Et quel riff pour lancer la machine. Au final, le morceau est plus sage qu’on aurait pu le croire mais le travail sur les mélodies est énorme. Les idées, richissimes. Les musiciens, excellents. Et une pure voix. Ca se fait rare.
WHO I AM. Un shuffle d’enfer. Ca groove dur. Et ca sonne, putain de bordel. Intervention de darbouka. Ils sont plein d’idées. Et ca chante très bien. Le binaire est également de la partie. Ca bouge. Un excellent morceau de plus dans la sacoche.
NEW DISEASE. Un bon mid tempo qui file tout droit. Avec leur signature en toile de fond, les mélodies axées harmonique mineur (oriental). Ca donne un charme incontestable. Puis l’interprétation est excellente. La composition ne l’est pas moins. Un régal.
ONE MORE TIME. Toujours oriental, même dans le chant. Ils sont très forts. Un sens de la mélodie exacerbé. Des arrangements très fins. C’est vraiment excellent sous tous points de vue.
IN THE TEMPLE OF RAM : RISE OF THE BUGS. Une instrumentale de haute voltage. Un son vraiment redoutable et terriblement efficace. Quel son de groupe. Et ce son de basse qu claque…. J’adore. Niveau composition, c’est très fort. Félicitations, les gars. Du travail d’horloger (c’est pour le coucou suisse !).
FOREVER. Un bon morceau qui pousse au cul, encore. Toujours d’un niveau excellent. Pour les compositions et pour l’interprétation.
GUERRA DEL SOL. Un ternaire tonitruant qui claque. Avec un énorme travail sur les mélodies, encore. Très, très fort.
ZOMBIE. Que pasa ? Craquage ? Reprise des CRANBERRIES. Ils auraient pu choisir mieux, enfin bon. Ca change et, repris à leur sauce, ça déchire. A ECOUTER !!

Pour conclure, je n’avais jamais entendu parler de ce groupe. Honte à moi. Ils sont redoutables. D’excellents musiciens. D’excellentes compositions. Un sens de la mélodie à toute épreuve. Des arrangements vraiment travaillés. Un travail énorme. Chapeau bas, messieurs. J’ai adoré.
A découvrir pour ceux qui connaissent pas.
A savourer pour ceux qui connaissent.
 
Critique : Burno
Note : 8.5/10
Site du groupe : Site Officiel du Groupe
Vues : 762 fois