Chronique

MANTICORA - SAFE / Nightmare records 2010

Deux ans après un ambitieux concept, nos Danois reviennent en force avec ce septième album, à la pochette très sobre et sombre. Alors sur quel pied danserons-nous cette fois-ci?

Des « In the abyss of desperation » on reconnaît la pâte si caractéristique de Manticora, ce speed trashysant qui te prend à la gorge. Musicalement le groupe reste donc dans sa méthode dont ils ont le secret, seule la production bien plus roots étonne aux premières écoutes mais finalement sied bien à la musique lui conférant un côté rentre dedans bien senti. Lars F Larsen et sa bande démontre qu'ils ont toujours bien les crocs, avec des refrains majestueux et quelques orchestrations discrètes mais placées aux bons moments. « Silence the freedom », prend le relais sans plus attendre toujours dans cette veine décapante ! Un très bon titre où une fois n'est pas coutume notre chanteur donne ses tripes et rend plus que justice à ses textes. Un morceau plus progressif et viscéral qui rend tout chose : un très bel exercice !!
Après ces sept minutes de plaisir intense « Complete » arrive et se lance dans la bataille. Malgré quelques speederies, ce titre se pause souvent sur des tempos plus ambiants qui nous enivrent. Les successions de rythme sont éprouvantes et on se rappelle à quel point le groupe est doué pour ça. Avec « From the pain of loses (I learned about the truth) » on entre dans du lugubre qui fout la trouille. L'ambiance lourde et malsaine se voit accentuée par des vocaux death et des riff tout droit sortis de chez In Flames. Attention aux non initiés ! Une bien belle pièce plutôt courte mais qui manque pas de piment.
Alors là fini la rigolade les gars car « A lake of drained » débarque et va tout exploser sur son passage. Un speed tonitruant armé d'un refrain orgasmique à te foutre une trique pour la semaine !! Voilà bien le titre de cet opus et vivement qu'on ressente ses déflagration sur scène !! « Carrion eaters », parait un peu pâlotte à côté de sa devancière mais je vous rassure elle a bien tous les agréments pour faire mousser. On sent à nouveau que le groupe a bien durcit sa musique avec se son bien plus cru qui semble sortir d'un groupe de Trash voir de Death Mélodique. Une chose de sûre c'est un pari réussit.
Place maintenant à la grande pièce maitresse de cet opus avec « Safe » et ses 14 minutes. Divisée en quatre parties, cette pièce coule tranquillement le long de nos conduits auditifs durant ses longues minutes sans que l'on ne s'ennuie une seconde. Pour une première voilà un résultat plus que satisfaisant !

Conclusion : Manticora poursuit sa route avec un énième bijou de métal qui ne laisse pas indifférent. À mon avis plus porté sur les émotions cet opus marque de son empreinte un passage des plus remarqué. Oui après un projet ambitieux et réussit on peut continuer en faisant tout aussi bien et pour ça merci les gars !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 1002 fois