Chronique

IZEGRIM - CODE OF CONSEQUENCES / Listenable Records 2011

Après plusieurs essais depuis leurs débuts en 1998 et de bons retours sur leurs prestations live tout comme sur leurs compos, voilà que les hollandais d’Izegrim signe chez Listenable Records pour parfaire sa place dans cette scène de symphonic death metal, dirigée par les suédois d’Arch Enemy.
Produit par Jörg Uken aux Soundloge studios, voyons ce que le groupe a à nous proposer.

Force oblige, on se prend immédiatement un gros mur de son en pleine face pour les présentations. Mais attention, ce mur de son est tout à fait audible et plaisant. Au moment du chant, même chose, la belle Marloes arrive à donner sa touche personnelle, passant même pour une bête façon Angela Gossow. Marloes nous fait bien vibrer (ndlr : allez voir les photos, elle vous fera vibrer aussi).
Tout au long de cet opus, et à travers les dix titres, le groupe nous plonge dans un univers ténébreux mais envolé à la voix avec de bons riffs prenants et parfois légers, s’opposant au chant hargneux et presque dictateur.

Le combo n’oubliera pas bien évidemment de faire fumer la double histoire de faire vibrer quelques peaux, tout en lançant des rythmiques bien racées évoluant dans un mélange heavy et mélodique tout en gardant l’agressivité et le côté sombre de la scène death trash.
Un point positif aussi, on comprend les paroles, ce qui peut être agréable car pour un groupe révolutionnaire au niveau des idées (ndlr : avec des titres d’albums comme New World Order ou encore Tribute to Totalitarism, vous comprendrez qu’ils ne sont pas pacifiques).
Autre bon point, les titres s’enchaînent sans pour autant qu’il y ait une quelconque lassitude dans l’écoute mais plutôt une constance à se libérer l’esprit et le corps (Amen !) et à headbanguer et sauter à tout va. Ce grâce à des titres comme « Final Farewell » par exemple qui son plus mid tempo et qui coupent cette déferlante tout en gardant cette gnac et cet aspect sombre et ténébreux avant de repartir dans du plus dynamique.

Conclusion : une bien bonne surprise que cet album, qui donne une envie ; aller voir le groupe en concert, histoire de participer à la fête en communauté.
 
Critique : Lionel
Note : 8/10
Site du groupe : Site d'Izegrim
Vues : 1159 fois